Archéologies...

Si j'aime le linge ancien, les broderies, les ouvrages de dame, c'est pour de multiples raisons.

Parce que j'admire tout d'abord l'infini travail des brodeuses d'antan, les techniques abouties, le temps passé au service du beau.

Et puis parce que j'aime aussi le côté fusé, ancien, la patine de ces tissus dont on se dit qu'ils ne vivent plus que par le regard ému qu'on leur porte.

Et il y a aussi cette part archéologique de l'histoire vécue. J'aime les reprises, les rapiécages, la patience du ravaudage.

J'aimerai faire des patchworks consacrés uniquement à ces fragments reprisés... Alors je les collectionne, je les range, je les trie. En attendant de trouver l'idée...

Et puis, ce matin, j'ai fait la connaissance de Marita Lappalaisen... Une petite lumière s'est allumée dans mon cabinet de curiosités intérieur... 

Marita Lappalaisen 3.jpg

Ni parfaitement ce que je souhaite, ni exactement ce que je voudrais. Pour autant, les matières m'inspirent, les accrocs m'attirent.

Marita Lappalaisen 4.jpg

Tels des strates archéologiques, les tissus s'apposent, se superposent.

Marita Lappalaisen 1.jpg

Comme un parcours initatique, un jeu de piste dont les cases reprendraient le cheminement et l'histoire de nos ancètres aux doigts d'or...

Marita Lappalaisen 2.jpg

************

Et puis, parce que ce blog est aussi et surtout un lieu de partage, une petite requête, pour aider mon amie Jaciara, à la recherche d'une chambre d'étudiant pour son fils de 18 ans qui commence ses études à Strasbourg le 21 septembre prochain...

Si vous avez une chambre à louer, ou des infos à lui donner, n'hésitez pas à la contacter ! (clic sur l'adresse mail)

j.serebemnick@hotmail.fr

MERCI LES FILLES !!!

Anne 

Marita Lappalaisen 5.jpg

Commentaires

  • du bien beau encore une fois ! Merci Ma soeur de chiffon !

  • du beau, oui, du simple pas si simple , du naturel reposant.

  • c'est d'un très bel effet ces tissus raccordés les uns aux autres, très rustique, brut, de l'ayant vécu. Bien beau

  • Je collationne ses initiales oubliées sur le linge tellement usé qu'on n'ose plus l'utiliser.Je collationne, je collationne avec un objectif de transformation: un objectif ou un rêve?

  • malheureusement je n'est aucun tuyau pour l'appart. Par contre aussi emballée que toi par les petits bouts de tissus qui deviennent des grands. L'art d'utiliser les petits bouts de ficelles se perpetuent et améne reflexion sur un monde de consommation et récup. déco.
    De tous les temps, les femmes ont eu l'intelligence de fabriquer avec trois rien en vrai tout. Dans des coloris neutres, passés et doux cela repose et emporte l'imagination. Merci...

  • Tu as su choisir les plus belles oeuvres (en tout cas, celles qui me sont les plus proches) de cette artiste...
    Et tu vas nous faire croire en plus que tu causes le glagaltique?
    Joyeuse sieste!
    Au fait, rien à voir, mais tu as vu la couverture du dernier "Création point de croix", avec le tissu Yuwa?

  • quand je vois tout ce travail de broderies d'initiales regroupées entre elles je me dit que c'est beau tout simplement......................

  • J'aime beaucoup cette tenture "blanche"... Elle me fait penser à Klimt...
    Sublime !

  • J'aurais choisi les mêmes oeuvres que toi dans le travail de cette artiste... pareillement à toi, je garde des bouts pour un jour...
    merci pour cette page ;o)

  • vraiment de trés jolies choses dans l'esprit de récupération tout ce que j'aime!!!
    pour strasbourg désolée aucuns tuyaux!!!
    grosses bises laurence

  • Superbe!!!! Quel travail de patience!!

    J'aime aussi les petits bouts ,les restes les "habimés" ,je stock aussi! pas facile d'en trouver car même dans les vides greniers les gens les s'en séparent car ils les pensent invendable!!!

    Merci de nous faire découvrir cette artiste! bises sylvie

  • Le travail de fourmi,incroyable !

Les commentaires sont fermés.