Riche idée...

Alors, première chose, faire un relevé précis du dallage que l'on souhaite utiliser. Caler son dessin. Hummm...

Sagmeister 3.jpg

Puis organiser une collecte. Récupérer des pièces de 1 centimes d'euro et des cents américains... Combien en faudra t-il ? Heu, 250 000, cela vous semble t'il correct. Wouiiii...

Et après ? Après on prend le dessin réalisé à partir du cadrillage du dallage, et  on commence à installer les pièces.

Sagmeister 6.jpg

A installer les pièces ?

Sagmeister 2.jpg

Oui, comme une mosaïque quoi...

Sagmeister 5.jpg

Ou une banière. Un manifeste.

Sagmeister 1.jpg

"Les obsessions me gâchent la vie, et rendent mon travail meilleur".

Sagmeister 4.jpg

Un manifeste d'artiste...

Stefan Sagmeister

Commentaires

  • quel rendu magnifique, et quel travail de précision, de patience, oui encore une oeuvre d'art éphémère

  • Whaou ! Incroyable de précision et de patience !

  • j'adore !

  • c'est rassurant de voir des frappa dingues comme ça!

  • Génial, quel boulot, j'adore!

  • Un artiste qui ne manque pas d'humour !

  • waouh!

  • Waouh!! quel talent!
    Bises Sylvie

  • Quelle patience! quel travail!cela fait penser au mandala des moines tibétains.

  • Excellent !
    Merci pour cette découverte !

  • Monsieur Coto a été très sensible à cette note...ses obsessions lui bouffent la vie mais rendent son travail vraiment meilleur

  • C'est super beau !

  • Bluffée...De tout petits riens, juste quelques (nombreuses) piècettes et un chef-d'oeuvre. En plus d'une citation qui donne à réfléchir. Belle découverte.

Les commentaires sont fermés.