• Maman..., c'est la plus belle du monde... (et la plus fortiche aussi)

    L'affaire était suffisamment sérieuse pour qu'elle me tira du lit à 6 h 30 du matin... Ahhh, le gâteau !

    Ben oui, le gâteau, ou plutôt LES gâteaux.

    Quoi, dame nain, en ce glorieux jour de fête des mères, tu te lèves aux aurores pour faire TON gâteau ?

    OUI !!!

    Bon, tout cela mérite quelques explications.

    En janvier dernier, demoiselle Poulette fêtait ses 4 ans. Avec un gâteau digne de ce nom, d'un classicisme un peu morfondu, j'en conviens, mais néanmoins sérieux, avec bougies, quelques petites choses colorées et des smarties de bon aloi.

    Puis dame nain, au fil de ses promenades sur les blogs, rencontra ça :

    40 gouters de rêve.jpg

    LA chose, LE livre.

    Et pour cause, ayant constaté de mon classique fondant chocolaté finissait immanquablement au tréfond de mon (déjà) généreux postérieur, il convenait de relire mes classiques.

    Et d'adapter mes gâteaux à ceux à qui ils étaient destinés.

    Alors allons-y, youhou ! Et voilà comment un train en pain d'épices et autres rouleaux à la confiture firent honneur, en février, aux 6 ans de jeune lapin aîné.

    Et comment aussi, recyclés en goûter, les dits figolu et autres mini-cake n'allèrent pas se nicher au sein de mes plis disgracieux...

    Bon plan donc.

    SAUF QUE

    Miss Toutou, dont la curiosité n'égale que le bon goût (;O), tomba sur la chose. Et se mit à rêver.

    gateau princesse.jpg

    D'une princesse, de rose, de rubans, de frous-frous, de chamalows moelleux et de petits pieds chocolatés.

    gateau princesse (1).jpg

    Et de me demander, inlassablement (rappelez-vous, le fameux 45 tours rayé) : "c'est quand mon anniversaire, moi ze veux un gâteau de princesse".

    La chose était sufisemment sérieuse pour que le disque se déclenche à l'envi, au gré des jours, des semaines, ... Et des mois.

    Que faire devant tant d'insistance ? Céder, à coup sûr, là dessus, je suis championne !

    Et de convenir qu'attendre le mois de janvier 2012 était un peu cruel.

    Tranchons donc ! Et me voilà, au mois de mars, pleine de promesses, en train de jurer, cracher, promettre et assurer que, pour la fête des mères, on fera un gâteau de princesse.

    Nous y voilà. Le pourquoi de l'affaire, la raison de mon réveil matinal. Vite, vite, se dépêcher, récupèrer les ingrédients dissimulés, organiser la chose, structurer, monter.

    Et voilà !

    2011 Fêtes des mères gateau de princesse.jpg

    Pas mal non mon gâteau de fête des mères !

    2011 Fêtes des mères gateau de princesse (1).jpg

    Ben oui, tiens, parce qu'après tout, "moi aussi ze suis une princesse".

    2011 Fêtes des mères gateau de princesse (2).jpg

    Qu'on se le dise.

    Et la plus fortiche en plus !

    :0)

    Bonne fête les princesses !

  • My name is Croute, James Croute.

    Non, je n'ai pas écrit crotte, qu'on se le dise !

    Et quoi, vous ne connaissez point le sieur Croute, James Croute ?

    Un auteur, à coup sûr.

    Un amateur, un vrai, un pur.

    De ces tableaux improbables, nés de pinceaux du dimanche.

    De ces machins indéfinissables, dédiés à l'amour des fleurs ou à la pêche à la tanche.

    Peinture

    Un fameux "Van Crouten" dirait Delphine.

    Peinture

     Loin, bien loin des portraits royaux et de ceux de la Dauphine.

    Peinture

    Avec une question souvent gênante : que faire des Van Crouten de nos vieilles tantes ?

    Peinture

    Car si souvent le talent n'est pas là ; le coeur en revanche y pose avec éclat.

    Peinture

    Leur donner une nouvelle vie ?

    En faire un sac, un meuble, un dessein, un destin, une envie.

    SWARM

  • Tous doux

    On continue dans la douceur et l'émerveillement ?

    Cocon Simplybasicdesign 6.jpg

    Dans la chaleur et l'atendrissement ?

    Cocon Simplybasicdesign 2.jpg

    La tendresse et et le moelleux

    Cocon Simplybasicdesign 5.jpg

    Les petits plis, les petits creux.

    Cocon Simplybasicdesign 3.jpg

    Chez Symply Basic Design, les tous petits sont comme de petits rois doux...

    Cocon Simplybasicdesign 1.jpg

  • Polaire, vous avez dit polaire ?

    Ben alors, qu'est-ce qui y'a, tu boudes ?

    Makeitawesome's shop.jpg

    Nan ! J'ai trop chaud !

    Makeitawesome's shop 2.jpg

    Ben oui, tiens, je sais pas pourquoi, mais dame Nain, faut qu'elle se mette à parler lainage alors qu'à la seule vue d'une pelote, je suis en nage !

     Makeitawesome 2.jpg

    Du coup, ok, on accepte de poser, mais fait chaud sous le chapeau !

    Makeitawesome 4.jpg

    K'est tu veux, les lubies de nain de jardin, c'est comme ça, un post d'hiver en plein cadran solaire.

    Aller..., boude pas, viens faire un calin va.

    Makeitawesome 3.jpg

    Makeitawesome, en somme...

  • Tricotage et couturage

    Sont les deux mamelles de la télé...

    Vu aujourd'hui chez LNOP

    Alors du coup, j'ai regardé d'autres trucs :

     Et puis d'autres, et puis d'autres...

    Anne, c'est l'heure de bosser !

    Argh, woui, woui, j'y vais? Pffff......

  • Relooking

    Depuis bien 15 jours, mademoiselle Poupette me tanait, me sollicitait régulièrement pour que "ze fasse un manteau pour pinpin doux. Mais pas avec des trous hein ?"

    Bon, j'avais quand même -toute mère indigne que je suis- commencé à cogiter intérieurement la chose.

    Alors, une petite cape avec un petit bouton, et un bonnet. Polaire ? Liberty ? Petit imprimé ? La chose commençait doucettement à faire son chemin sous le grelot.

    Et puis voilà que cet après-midi, Miss Toutou, plus qu'impatiente, remet la chose sur la carpette : "Et pour mon pinpin, hein, tu me feras un manteau".

    Je vous passe les détails. Touts mère multipare ou non connaît cette sorte de répétition lancinante de la puce ou du puceron dont le neurone, devenu unique pour la circonstance, tourne en boucle. Une sorte de rappel mémoriel de nos vieux 45 tours, dont le rayon maltraité par un saphir aiguillonnant aurait en quelque sorte servi de support à la méthode Coué. "Ze veux, ze veu, ze veux"...

    Ayant décidé de ranger (si, si), un tant soit peu ma zone de projets en cours (oui, c'est une zone, j'envisage même de lui donner son indépendance, avec passeport, monnaie et tout le tintouin tellement la chose m'échappe...) ; j'avais autre chose en tête cet après-midi que de faire la garde-robe de pinpin doux.

    Argh ! Que faire ? La demoiselle, loin de mes considérations sur les couleurs à donner au futur drapeau du pays indépendant de mes projets, n'allait pas me lâcher.

    Cela-dit, moi non plus, toute indigne que je suis, je m'en reste pas moins une mère exemplaire ;-D

    Aller, zou, on évacue la chose ! Et hop ! Un bonnet ? YES ! On va utiliser la chaussette orpheline de monsieur l'aîné, dont j'essaye de retrouver désespérement la jumelle depuis 6 mois (et qui, depuis n'est plus à la bonne taille...).

    Et la cape ? Quelle couleur hum ? Bleue ? OK ! Un bras de chemise de monsieur Papa devrait faire l'affaire...

    Et voilà, 2 minutes 30 plus tard -Bon, j'éxagère, disons 10 minutes-, un pinpin en tenue.

    Vous voulez voir la bête ?

    Alors, là, c'est avant. 

    2011-05 Pinpin relooké (1).jpg

    Jetons un voile discret sur le côté cracra de la bestiole, dont le rôle d'aide à la fabrication d'anticorps n'est plus à prouver.

    Et voilà l'animal après :

    2011-05 Pinpin relooké.jpg

    Je n'arrive pas à définir à quoi il me fait penser : me vient en mémoire une photo d'intellectuel au goulag, un cliché d'écrivain maudit, ou autre autoportrait d'artiste frigorifié...

    Poupette n'en a cure, la bestiole est désormais armée pour l'été, l'essentiel est là.

  • Eclairage éclairé

    Il y a des petits moments comme ça...

    On s'occupe d'une petite boutique en ligne, on fait des paquets, on prend des photos.

    Et puis on répond aux mails, on cherche à satisfaire celui ou celle qui cherche un objet particulier.

    La conversation s'engage, ...

    Et puis d'un coup d'un seul, au détour d'un mail, on entrevoit tout un univers !

    Ann & lumières 3.jpg

    C'est ainsi que j'ai découvert Anne.

    Ann & lumières 2.jpg

    Ou plutôt la famille d'Anne. Avec un papa au doigts d'or et une fille aux idées étincelantes.

    Ann & lumières 1.jpg

    De belles idées, éclairées.

    Ann & lumières 4.jpg

    Ann & lumières

  • Cultivons notre jardin

    Où comment culture rime avec... Culture.

    Wouarf ! Elle est bien bonne celle-là. Elle vaut bien la fameuse contrepèterie "il fait beau et chaud" non ?

    Bon, euh, revenons à la culture, ou plutôt AUX cultures.

    Les deux se lient. Ou se lisent.

    Gardenkultur 2.jpg

    Lorsque de vieux bouquins peuvent naîtrent de nouveaux quatrains.

    gartenkultur 4.jpg

    D'anciens Larousses naîtrent de jeunes pousses.

    gartenkultur 5.jpg

    De sublimes vers, de petits bourgeons verts.

    Gardenkultur.jpg

    De vieux auteurs imbus, de tous petits cactus.

    Gardenkultur 3.jpg

    Aux arbres citoyens ! A vos livres, au jardin !

    GARTENKULTUR

  • Enfance(S)

    Part d'enfance.

    Jonsi & Alex 5.jpg

    Livre ouvert sur un passé clair-obscur.

    Jonsi & Alex 7.jpg

    En demi-teinte.

    Jonsi & Alex 4.jpg

    A petit pas.

    Jonsi & Alex 3.jpg

    Ouvrir la porte, laisser passer l'émotion.

    Jonsi & Alex 2.jpg

    Identifier. Puis panser.

    Jonsi & Alex 1.jpg

    Et guérir.

    JONSI & ALEX

    ****


  • sous le globe, la plage ?

    Ben, euh... Non, Je l'ai oubliée la plage...

    globe,sous-verre

    J'étais bien partie pourtant, de l'eau matelassée, quelques feuilles de nénuphar enrubannées.

    Des petits bourgeons de lotus, ben oui, tient, pourquoi pas.

    Une petite part d'Asie, un truc un peu chinois.

    globe,sous-verre

    Et puis voilà que je ferme la bête, je clos l'affaire.

    J'englobe la bestiole, j'enrubanne de mystère.

    globe,sous-verre

    Mais pour qui donc ce petit bout de mer ?

    Ce truc sans la plage, ce petit poisson très sage ?

    globe,sous-verre

    Pour dame boite, tiens. Quand sur un air d'opéra, l'artiste débarqua chez moi.

    La dame portait des macarons, je lui ai présenté son poisson.

    globe,sous-verre

    Fallait-il encore qu'il grandisse, se fasse tout beau, s'épanouisse.

    La dame repartit, le poisson attendit.

    Plus pour très longtemps, la bête a pris son envol. Et file tout droit vers d'autres bestioles...

    globe,sous-verre

  • Lorsque les garçons se mettent à la couture...

    Et bien ça peut juste être sublime.

    Luke Haynes 1.jpg

    Parce que, rien à faire, le regard n'est pas le même.

    Luke Haynes 2.jpg

    Et l'abordage technique non plus.

    Luke Haynes 3.jpg

    Luke Haynes

    Avoir ? A voir. Absolument.

  • La boite à sanglier

    A quoi ?

    Pour tout vous dire, je ne sais plus pourquoi le sanglier trainait par là !

    C'était il y a plus d'un an et demi, dame Kate allait fêter... Peut-être bien Noël, ou le jour de l'an, ...ou son anniv.

    Et dame esperluette, dame Boitémoi et dame nain avaient imaginé lui faire un cadeau transversal.

    Entre Lyon, Besançon, Bois-Colombes, et Rouen.

    Histoire de brouiller les pistes, je fus chargée du contenant. Alors allons-y pour une "boite à Kate" !

    2009-11 Boite à Kate 3.jpg 

    Un truc avec plein de machins, de la tripouille historique pour Kate qui, assumant au téléphone sa vocation médicale, nous la ramène régulièrement sur l'anatomie.

    2009-11 Boite à Kate 2.jpg

    Et puis des images d'enfance, 

    2009-11 Boite à Kate 4.jpg

    Des références.

    2009-11 Boite à Kate 7.jpg

    Des clins d'oeil, Kate saura.

    2009-11 Boite à Kate 8.jpg

    Sur ce, dame Esperluette déménagea. La boite de Kate fut perdue.

    Puis retrouvée.

    Ce fut alors à dame Esperluette de se retrouver. Le moral remonta, la santé s'améliora.

    De ses petits doigts sortir de luxurieux bijoux. L'emballage fut prêt, le postier s'en chargea.

    Et voilà qu'enfin la boite arriva... Chez Kate !

    Touvient'à'temps... Y compris les sangliers !

    ***

    Et sinon dame nain, c'était bien les vacances ? Ben oui, je suis toute bronzée.

    Faut pas croire, la Bretagne, ça vous gagne !