MES CREATIONS

  • AILLEURS...

    Ce blog est désormais fermé

    This blog is closed now

    Pour continuer à suivre les aventures de Nain.de.Jardin, une nouvelle adresse :

    You can now joint me on my new blog :

    *** Nain.de.Jardin ***

    Suivez le lapin...

    Follow the rabbit...

    alice56.jpg

     Et pour aller flâner dans ma boutique en ligne ?

    Et bien c'est toujours là !

    Nain.de.Jardin

    A tout bientôt !

     

    Anne

  • C'est parti ?

    On y va ?

    On part ?

    Les valises sont faites, les cartons remplis.

    Bon, la déco de ma nouvelle maison n'est pas encore très au point, les plâtres sont encore frais, la déco n'est pas encore posée, mais, mais, ... Je vais pouvoir réceptionner vos messages en direct, et surtout... Vous répondre !!!!

    Ahhh ! Passer du mime Marceau à la pie qui chante, ça va être le bonheur !

     Alors il est où mon nouveau petit nid ?

    Ben c'est là :

    *** Nain.de.Jardin ***

    En voiture Simone !

  • Petite, tout petite

    L'une des raisons pour lesquelles le nain de jardin est un avatar familier est probablement d'ordre optique...

    2009 Boite de laine saint Pierre 5-5.jpg

    D'après Florizel, du divin Divan Fumoir Bohémien : "L'idée des Borrowers (Les Chapardeurs), le livre qui a inspiré Arietty au studio Ghibli, est née d'une sensation du monde qui a imprégnée toute l'enfance de son auteur, Mary Norton. Affectée par une forte myopie, elle était condamnée à voir le monde de près : "Quand d'autres voyaient les collines au loin, les bois distants, l'envol du faisan, moi, je me tournais de côté vers les bords  des  cours d'eau, les racines d'arbre, l'enchevêtrement des herbes. La mousse, les crosses de fougères, les pousses d'oseille créaient toute une mise en scène de jungle, à laquelle ne manquaient plus que ses dramatis personae. Puis on inventa des personnages, des petites personnes peureuses qui frayaient leur chemin à travers une végétation miniature, on vit des endroits confortables où elles pourraient s'asseoir et se reposer, des tiges dont les embranchements étaient autant d'invitations à escalader, des trous sablonneux dans lesquels elles pourraient ramper pour s'abriter".

    Carte à ruban 16 chiffre 32.jpg

    Oh combien je comprends ce témoignage du petit. Avec un plaidoyer pour les myopes : certes, nous ne voyons pas de loin, mais de près, ahhh, nous sommes les plus fins !

    2011-01 Pique-fleurs.jpg

    Les taupes et moi partageons le haut du podium de la vision rapprochée. Fi de la presbitye ou autre handicap approximatif, sans sciller, je pique, je couds, l'oeil rivé sur mon minuscule.

    Miss ARI.jpg

    Tout, depuis ma plus tendre myopie, me ramène à ce tout petit : bouquets de graminés glanés à la pointe de mes doigts d'enfant, milimètriques coquillages révélés par mes yeux performants.

    Petit à petit, de ramasseuse de l'indiscible, je me suis transformée en collectionneuse de l'invisible. 

    2011-09 Poupées en porcelaine (5).jpg

    L'aventure se trouvait aussi parfois au détour du chemin. Du haut de mes 3 pommes, je me transformais alors, à la demande maternelle, en chasseuse d'épingles emparquetées, ou autre jouets de constructions à la taille minimaliste démesurée. 

    Petits numéros en alu 2.jpg

    Myope j'étais, myope je reste, refusant ces opérations barbares qui auraient réduits ce handicap si rare.

    Car le minuscule, du haut de son petit réduit ouvre d'autres horizons à celui qui le suit...

  • N°28, un berlingot en rouge, encore !

    Une nouvelle création est venue s'ajouter à ma petite collection...

    N°28 2011-08 Sac pochon en patchwork

    Un petit pochon berlingot, composé entièrement de tissus anciens, avec un monogramme CB, comme "Couture et Broderie" sur le devant

    N°28 2011-08 Sac pochon en patchwork (5)

    Un modèle connu des patcheuses, interprété à ma façon, tout de rouge vêtu, comme un petit chaperon.

    N°28 2011-08 Sac pochon en patchwork (6)

    Tout moelleux dehors, et tout doux dedans, il est parfait pour accueillir bobines et aiguilles, ouvrages et en cours.

    N°28 2011-08 Sac pochon en patchwork (1)

     Bon, oui, je sais, je suis un peu obnubilée par le rouge en ce moment ! Et croyez moi, ça ne va pas s'arrêter là !

    N°28 2011-08 Sac pochon en patchwork (7)

    D'autres projets en cours, des boites et des sous-verres, de nouveaux petits univers.

    N°28 2011-08 Sac pochon en patchwork (3)

    Ce petit pochon à trouvé son numéro. Un n°28 pour un exemplaire unique...

    EN VENTE ICI

    Oui, j'ai écrit en rouge aussi :0)

  • A star is born

    Aujourd'hui, nous recevons une star.

    La chouchoute de la maison (enfin, chut, ne lui dites pas, mais c'est l'UNE des chouchoutes, elle a plein de soeurs/mères/cousines cachées ça et là...)

    Et LA chouchoute, c'est...

    BARBIE !

    2011-08 Barbie.jpg

    Ouiiiii ! "Ze l'aime trop" a déclaré Miss Toutou, sa soeur aînée (ou mère, on ne sait jamais bien dans cette famille).

    2011-08 Barbie (3).jpg

    Miss Barbie, grande fille toute simple, pose aujourd'hui pour vous dans un petit ensemble créé par la mère de la soeur (ou de la mère). Vous me suivez ? Non ?

    Ben par moi quoi.

    2011-08 Barbie (1).jpg

    Encouragée, forcée, que je fus par ma petite caille multipare, qui, tombée sous le charme d'un bout de kimono posé négligemment sur le bord de ma table à couture, vint à me convaincre, que décidemment, la pose négligée ne convenait absolument pas à cette petite merveille de soie, et qu'une robe pour Barbie la transformerait de bon aloi.

    Et voilà comment de kimono, la chose fut transformée en robe du soir.

    Ajoutons une touche glamour à la tenue, en un petit diadème couturier emprunt de roses.

    2011-08 Barbie (2).jpg

    Et voilà la star...

    I'am a Barbie girl, in a Barbie world...

  • Chemise(s)

    Petite transformation du jour...

    Prenez une chemison, un beau, un magnifique.

    2011-06 Chemise blanche (1).JPG

    De taille modeste, pour une demoiselle de maison, point de donzelle athlétique.

    La belle chose est née dans les années 1900, de l'alliance d'une couturière hors pair et d'une brodeuse amoureuse.

    Le temps est cependant passé par là, et des manches il ne restait qu'un amas.

    Broderies effilochées et autres misères couturières..

    Autant reprendre la chose, modifier la bête. Sans pour autant lui faire la fête.

    Oser couper, repriser, retailler.

    2011-06 Chemise blanche transformée (1).jpg

    Utiliser comme patron la petite tunique qui a vu grandir ma grand-mère. Si astucieusement faite pour grandir avec sa propriétaire.

    2011-06 Chemise blanche transformée.jpg

    Et donner une nouvelle vie à cette petite chose jolie !

  • N°41 et la vie en rose

    Petite armoire de poupée 

    Boite à couture

    N°41

    2011-08 N°41 Armoire en roses 

    Dans l'atelier, les idées fusent, et les projets s'infusent.

    2011-08 N°41 Armoire en roses (4) 

    La dernière idée ? Une petite armoire de poupée, toute de roses habillée. 

    2011-08 N°41 Armoire en roses (3)

    Une jouet pour petit. Et pour grande aussi...

    2011-08 N°41 Armoire en roses (1)

    Petits trésors chinés en harmonie de roses

     2011-08 N°41 Armoire en roses (6)

    Entre cyclamen, broderies et bois de rose.

    2011-08 N°41 Armoire en roses (7)

    Et une petite ARI mini mini. Rose aussi.

    2011-08 N°41 Armoire en roses (2)

    Belle journée dames et demoiselles fleuries !

  • Rouge ! N°39

    Une petite nouveauté ?

    N°39 - 2011-08 sac patchwork rouge (5).jpg

    Un sac à ouvrage en rouge...

    N°39 - 2011-08 sac patchwork rouge (6).jpg

    Allez savoir pourquoi cette couleur se trouve au coeur des ouvrages de dames ?

    Je l'ignore, si vous avez la réponse, je suis preneuse...

    N°39 - 2011-08 sac patchwork rouge (7).jpg

    En attendant, je me suis bien amusée à faire ce petit sac moi...

    N°39 - 2011-08 sac patchwork rouge (3).jpg

    Certaines d'entre vous en connaissent le modèle, version crochet. Mais vous savez mes envies d'ailleurs, alors chez moi, il est en patchwork, et à petits pois...

    N°39 - 2011-08 sac patchwork rouge (4).jpg

    Et ma fois, le résultat me plaît plus que beaucoup !

  • cicatrices

    Il est de ces petites choses, qui, quand on les croise, retiennent le regard, attirent l'oeil, aiguisent la curiosité.

    Il y a quelques temps, je suis allée chiner. Rien que de très courant chez dame nain, pour qui la chine est un art, voire un sport. Une addiction ? Hummm... Non, quand même, mais pas loin.

    Et là, échouée sur le bord d'un camion. Maltraitée, usée, mitée, reconvertie en sac d'emballage.

    Un vilaine petite chose, machurée, tâchée. Un de ces trésors qui font penser aux minots d'avant-guerre, aux joues salies, hargneuses, rebondies. La chemise usée, reprisée, l'oeil entre défi et pétillement. Au "si j'aurais su, j'aurais pas venu" du petit Gibus de la guerre des boutons.

    Un je ne sais quoi aussi d'Ernest et Célestine, de tendresse, de longues heures de patience penché sur l'aiguille, de feu de bois, de bougies, de semi-obsurité.

    Ernest et Célestine.jpg

    Entre plaid et boutis.

    2011-08 courtepointe .jpg

    Voilà mon machuré.

    2011-08 courtepointe (1).jpg

    Mon tout bouilli.

    2011-08 courtepointe (2).jpg

    Mon tout sali

    2011-08 Courtepointe (7).jpg

    Le monsieur du camion me l'a laissé.

    Alors je l'ai adopté. Je ne pouvais pas ne pas l'emporter.

    Je suis repartie avec, sous le bras, cette chose blessée, travaillée, meurtrie ; avec l'impression d'avoir trouvé un trésor.

    cartier-bresson01.jpg

    Et puis j'ai sorti l'artillerie. La lourde, pas la gentillette des années 1950, non, non. Celle de ces indiennes du XVIIIe, celle de ces toiles jubilatoires du siècle des lumières. Celles qui ont vu naître le pastel et l'indigo, les premières toiles de Nîmes, devenues "denim".

    2011-08 courtepointe (3).jpg

    Quelques bouts de trésors plus que centenaires précieusement conservés, au cas où.

    Au cas où il faudrait redonner un peu d'âme, retravailler la chose, repriser, pour re-priser. Re-donner à voir, à aimer et à croire.

    Que même le plus galeux des petits chiens de chine peut, avec un peu d'amour et d'attention, retrouver son lustre et déclencher des passions.

    2011-08 courtepointe (4).jpg

    Je commence tout juste à cicatriser la chose...

  • Vacancy, workancy, work and Cie

    Mille merci pour vos bons voeux chaleureux de vacances épanouies et reposantes.

    Nain de jardin 2.jpg

    MAIS, parce qu'il y a un mais...

    Nain de jardin 1 bobine.jpg

    J'en ai pas !

    Nain lilimsadventures.jpg

    Quoi, t'en as pas ? Tu ne pars pas en vacances Dame Nain ?

    Nains Beth's Bagz's.jpg

    Ben, comment dire ? Les nains de jardin, au printemps et en été, ils bossent ! C'est qu'il faut s'en occuper des jardins, rendre un peu d'âme à ceux qui s'abandonnent, aider d'autres à se refaire une histoire, aérer le terreau, dépoter, dépoussièrer quelques documents d'archives...

    Nains sugar city journal.jpg

    Sauf que chez les nains, on a un bol de fou. Parce qu'en terme de bureau, les jardins, y'a pire non ?

    Nains Elizabeth Holcombe.jpg

    Alors voilà, pas de wacances, mais bon, c'est tout comme...

    1111.jpg

    Belles belles à vous en revanche si vous partez rejoindre de lointains lieux ensoleillés, ou des fjords enneigés, ou des kiwis alanguis, les sables du désert ou les glaces en dessert...

    Nain de Jardin.jpg

    Aller, je reprends mon arrosoir...

  • Et ronds et ronds...

    Petits champignons...

    Champignon (9).jpg

    Mais c'est pas l'automne ?

    Champignon (4).jpg

     Non, on débute tout juste l'été.

    Champignon.jpg

     Mais si j'ai envie hein ?

    Champignon (3).jpg

    Si ça me dit, de champignonner, d'haluciner dans les prés ?

    Champignon (1).jpg

    De gambader sous les feuilles roussies, de sautiller sous les fruits confits ?

    De plonger dans le vert moussu des sous-bois touffus ?

    Champignon (5).jpg

    De penser à la neige, et les joues rougies, d'en chercher les habitants de ses sous-bois.

    Bon, je crois que je fais une sur-consommation d'Arrietty moi !

    1 Arrietty.jpg

    Ouh là là, et regardez sur quoi je suis tombée en cherchant l'affiche du petit monde des chapardeurs :

    1 jeandelafontaine11-hp.jpg

    Ca doit être ça, ce matin, je suis dans l'état d'Alice...

    Sans forfanterie ni malice.

    Champignon (6).jpg

     J'ai juste besoin de vert, de grillons nocturnes, de bourgeons anisés, de foin coupé, de blé sous le vent, d'embruns salés et de sable sous les pieds...

    D'un bel été, en fait.

    En fête.

  • Bidoullette la salopette

    Avec la chaleur, dame Nain se replie un peu dans les coins ombragés du jardin...

    Les idées ne manquent pas, oh, ça non, elles auraient même tendance à foisonner !

    Mais que voulez vous, avec les beaux jours, je ne peux résister aux promenades sur les toits, à l'escalade d'échafaudages, aux idées d'apéro aériens... Aux amis de 20 ans, et à la place des grands hommes.

    Alors à défaut de petits plats tout frais préparé, je vous ai sorti une petite bidouillerie réchauffée.

    Une bidoullette, un petit truc pour Poupette, une mini salopette.

    2007 Salopette fleurie.jpg

    Allez savoir... Entre l'archéologie et les échaffaudages, il y a toujours la place pour un petit bout d'ouvrage !

  • SOLDES !

    C'est dans l'air du temps...

    Alors on y va !

    Du 26 juin au 16 juillet 2011

    Dans la petite boutique Nain.de.Jardin

    Pour tout achat au-dessus de 25 euros, les frais d'envoi vous sont offerts !

    Soldes juillet 2011.jpg

    (offre valable pour la France. Pour les résidents européens ou autres habitants du monde, une remise de 20% vous sera accordée sur l'ensemble de la boutique...)

    Entrez, c'est ouvert !

  • De terre, d'air et d'eau. Le rêve en plus...

    Dame nain, son truc, vous l'aurez compris, c'est les jardins...

    Les grands, les petits, ceux dont l'histoire parle aux racines.

    Et puis, parfois, parce que les racines, c'est bien aussi de les aider à pousser, dame nain plante, jardine, bine, bêche et butine.

    Les endroits sont divers, du balcon familial aux jardins amicaux.

    Et puis parfois, il y a des projets plus fous, des concepts plus originaux.

    Des trucs un peu dingues, des idées grandioses...

    ******

    On va voir la chose ?

    Prenez une place, une grande, une belle, rien d'une cour. 

    Place Bellecour.jpg

    Et puis des rêveurs audacieux, de ceux qui les gardent une fois éveillés.

    2011-06-15 Les petits jardiniers de la place Bellecour (1).JPG

     Mettez au centre plein de ressources et un potager.

    jardin

    Et vous y trouverez dame nain en train de planter...

    Pict0031.jpg

    C'est à Lyon, place Bellcour.

    Une beauté, un rêve une idée.

    Et trois jours

  • Respirations marines

    Je sais pas vous, mais moi, je marche au truc fini.

    Un gros dossier ? Je rame, je rame, je bosse, j'avance, je plie.

    Au bout de l'échelle du temps consacré à la chose, comme en apnée, je guette le ciel à travers l'eau.

    Comme une bulle, je remonte, le souffle court, l'air brulant mes inspirations, mes idéaux.

    Et lorsque, crevant la surface, j'aboutis, je termine, je finis, je quitte l'eau pour l'air.

    Celui de rien, du temps, du vent et de l'espace. De la liberté, du fil de l'idée qui passe.

    Enfin l'inspiration revient, la respiration reprend. Les idées fusent et filent vers la lumière.

    Je termine alors d'autre travaux, de ceux qui naissent sous les auspices de mes envies.

    Les muses m'amusent à nouveau, guidant les tendons de mes doigts engourdis.

    ***

    Cette fois-ci.

    De vêtements du large, une fois le dossier rendu,

    2011-06 Marinières .JPG

    J'ai repris la trame trop large, souhaitée pour de petites épaules menues.

    couture enfant

    Adaptées, transformées, mais si peu.

    De marinières en tunique, l'affaire était un jeu.

    couture enfant

    J'ai eu l'air marin tient !

  • N°36, petite variation en rouge

    Petite variation en rouge...

    N°36 2011-06 Petite variation en rouge (1)

    Dans un tout petit panier ancien (12 cm x 7,5 cm x 4 cm), un beau monogramme brodé

    N°36 2011-06 Petite variation en rouge (2)

    Accueille de petites aiguilles à la tête toute rouge

    N°36 2011-06 Petite variation en rouge (5)

    Assorti, un pot de confiture mini mini pour ranger les toutes jolies

    N°36 2011-06 Petite variation en rouge (3)

    Un petit carnet à aiguilles, un dé et un ciseau

    N°36 2011-06 Petite variation en rouge

    Une petite demoiselle ARI nommée Amélie

    N°36 2011-06 Petite variation en rouge (6)

    Et un numéro, le 36

    N°36 2011-06 Petite variation en rouge (1)

  • Maman..., c'est la plus belle du monde... (et la plus fortiche aussi)

    L'affaire était suffisamment sérieuse pour qu'elle me tira du lit à 6 h 30 du matin... Ahhh, le gâteau !

    Ben oui, le gâteau, ou plutôt LES gâteaux.

    Quoi, dame nain, en ce glorieux jour de fête des mères, tu te lèves aux aurores pour faire TON gâteau ?

    OUI !!!

    Bon, tout cela mérite quelques explications.

    En janvier dernier, demoiselle Poulette fêtait ses 4 ans. Avec un gâteau digne de ce nom, d'un classicisme un peu morfondu, j'en conviens, mais néanmoins sérieux, avec bougies, quelques petites choses colorées et des smarties de bon aloi.

    Puis dame nain, au fil de ses promenades sur les blogs, rencontra ça :

    40 gouters de rêve.jpg

    LA chose, LE livre.

    Et pour cause, ayant constaté de mon classique fondant chocolaté finissait immanquablement au tréfond de mon (déjà) généreux postérieur, il convenait de relire mes classiques.

    Et d'adapter mes gâteaux à ceux à qui ils étaient destinés.

    Alors allons-y, youhou ! Et voilà comment un train en pain d'épices et autres rouleaux à la confiture firent honneur, en février, aux 6 ans de jeune lapin aîné.

    Et comment aussi, recyclés en goûter, les dits figolu et autres mini-cake n'allèrent pas se nicher au sein de mes plis disgracieux...

    Bon plan donc.

    SAUF QUE

    Miss Toutou, dont la curiosité n'égale que le bon goût (;O), tomba sur la chose. Et se mit à rêver.

    gateau princesse.jpg

    D'une princesse, de rose, de rubans, de frous-frous, de chamalows moelleux et de petits pieds chocolatés.

    gateau princesse (1).jpg

    Et de me demander, inlassablement (rappelez-vous, le fameux 45 tours rayé) : "c'est quand mon anniversaire, moi ze veux un gâteau de princesse".

    La chose était sufisemment sérieuse pour que le disque se déclenche à l'envi, au gré des jours, des semaines, ... Et des mois.

    Que faire devant tant d'insistance ? Céder, à coup sûr, là dessus, je suis championne !

    Et de convenir qu'attendre le mois de janvier 2012 était un peu cruel.

    Tranchons donc ! Et me voilà, au mois de mars, pleine de promesses, en train de jurer, cracher, promettre et assurer que, pour la fête des mères, on fera un gâteau de princesse.

    Nous y voilà. Le pourquoi de l'affaire, la raison de mon réveil matinal. Vite, vite, se dépêcher, récupèrer les ingrédients dissimulés, organiser la chose, structurer, monter.

    Et voilà !

    2011 Fêtes des mères gateau de princesse.jpg

    Pas mal non mon gâteau de fête des mères !

    2011 Fêtes des mères gateau de princesse (1).jpg

    Ben oui, tiens, parce qu'après tout, "moi aussi ze suis une princesse".

    2011 Fêtes des mères gateau de princesse (2).jpg

    Qu'on se le dise.

    Et la plus fortiche en plus !

    :0)

    Bonne fête les princesses !

  • Relooking

    Depuis bien 15 jours, mademoiselle Poupette me tanait, me sollicitait régulièrement pour que "ze fasse un manteau pour pinpin doux. Mais pas avec des trous hein ?"

    Bon, j'avais quand même -toute mère indigne que je suis- commencé à cogiter intérieurement la chose.

    Alors, une petite cape avec un petit bouton, et un bonnet. Polaire ? Liberty ? Petit imprimé ? La chose commençait doucettement à faire son chemin sous le grelot.

    Et puis voilà que cet après-midi, Miss Toutou, plus qu'impatiente, remet la chose sur la carpette : "Et pour mon pinpin, hein, tu me feras un manteau".

    Je vous passe les détails. Touts mère multipare ou non connaît cette sorte de répétition lancinante de la puce ou du puceron dont le neurone, devenu unique pour la circonstance, tourne en boucle. Une sorte de rappel mémoriel de nos vieux 45 tours, dont le rayon maltraité par un saphir aiguillonnant aurait en quelque sorte servi de support à la méthode Coué. "Ze veux, ze veu, ze veux"...

    Ayant décidé de ranger (si, si), un tant soit peu ma zone de projets en cours (oui, c'est une zone, j'envisage même de lui donner son indépendance, avec passeport, monnaie et tout le tintouin tellement la chose m'échappe...) ; j'avais autre chose en tête cet après-midi que de faire la garde-robe de pinpin doux.

    Argh ! Que faire ? La demoiselle, loin de mes considérations sur les couleurs à donner au futur drapeau du pays indépendant de mes projets, n'allait pas me lâcher.

    Cela-dit, moi non plus, toute indigne que je suis, je m'en reste pas moins une mère exemplaire ;-D

    Aller, zou, on évacue la chose ! Et hop ! Un bonnet ? YES ! On va utiliser la chaussette orpheline de monsieur l'aîné, dont j'essaye de retrouver désespérement la jumelle depuis 6 mois (et qui, depuis n'est plus à la bonne taille...).

    Et la cape ? Quelle couleur hum ? Bleue ? OK ! Un bras de chemise de monsieur Papa devrait faire l'affaire...

    Et voilà, 2 minutes 30 plus tard -Bon, j'éxagère, disons 10 minutes-, un pinpin en tenue.

    Vous voulez voir la bête ?

    Alors, là, c'est avant. 

    2011-05 Pinpin relooké (1).jpg

    Jetons un voile discret sur le côté cracra de la bestiole, dont le rôle d'aide à la fabrication d'anticorps n'est plus à prouver.

    Et voilà l'animal après :

    2011-05 Pinpin relooké.jpg

    Je n'arrive pas à définir à quoi il me fait penser : me vient en mémoire une photo d'intellectuel au goulag, un cliché d'écrivain maudit, ou autre autoportrait d'artiste frigorifié...

    Poupette n'en a cure, la bestiole est désormais armée pour l'été, l'essentiel est là.

  • sous le globe, la plage ?

    Ben, euh... Non, Je l'ai oubliée la plage...

    globe,sous-verre

    J'étais bien partie pourtant, de l'eau matelassée, quelques feuilles de nénuphar enrubannées.

    Des petits bourgeons de lotus, ben oui, tient, pourquoi pas.

    Une petite part d'Asie, un truc un peu chinois.

    globe,sous-verre

    Et puis voilà que je ferme la bête, je clos l'affaire.

    J'englobe la bestiole, j'enrubanne de mystère.

    globe,sous-verre

    Mais pour qui donc ce petit bout de mer ?

    Ce truc sans la plage, ce petit poisson très sage ?

    globe,sous-verre

    Pour dame boite, tiens. Quand sur un air d'opéra, l'artiste débarqua chez moi.

    La dame portait des macarons, je lui ai présenté son poisson.

    globe,sous-verre

    Fallait-il encore qu'il grandisse, se fasse tout beau, s'épanouisse.

    La dame repartit, le poisson attendit.

    Plus pour très longtemps, la bête a pris son envol. Et file tout droit vers d'autres bestioles...

    globe,sous-verre

  • La boite à sanglier

    A quoi ?

    Pour tout vous dire, je ne sais plus pourquoi le sanglier trainait par là !

    C'était il y a plus d'un an et demi, dame Kate allait fêter... Peut-être bien Noël, ou le jour de l'an, ...ou son anniv.

    Et dame esperluette, dame Boitémoi et dame nain avaient imaginé lui faire un cadeau transversal.

    Entre Lyon, Besançon, Bois-Colombes, et Rouen.

    Histoire de brouiller les pistes, je fus chargée du contenant. Alors allons-y pour une "boite à Kate" !

    2009-11 Boite à Kate 3.jpg 

    Un truc avec plein de machins, de la tripouille historique pour Kate qui, assumant au téléphone sa vocation médicale, nous la ramène régulièrement sur l'anatomie.

    2009-11 Boite à Kate 2.jpg

    Et puis des images d'enfance, 

    2009-11 Boite à Kate 4.jpg

    Des références.

    2009-11 Boite à Kate 7.jpg

    Des clins d'oeil, Kate saura.

    2009-11 Boite à Kate 8.jpg

    Sur ce, dame Esperluette déménagea. La boite de Kate fut perdue.

    Puis retrouvée.

    Ce fut alors à dame Esperluette de se retrouver. Le moral remonta, la santé s'améliora.

    De ses petits doigts sortir de luxurieux bijoux. L'emballage fut prêt, le postier s'en chargea.

    Et voilà qu'enfin la boite arriva... Chez Kate !

    Touvient'à'temps... Y compris les sangliers !

    ***

    Et sinon dame nain, c'était bien les vacances ? Ben oui, je suis toute bronzée.

    Faut pas croire, la Bretagne, ça vous gagne !

  • Le retour des fraises...

    Petite étagère fraise... 

    boite à couture,sewing box,poupée ari

    Une nouvelle création "made in Nain.de.Jardin" est née dans l'atelier !

    N_52_2011_04_Casier_fraises__3_

    Un hymne au printemps de retour,

    N_52_2011_04_Casier_fraises__1_

     pour fêter les beaux jours...

    N_52_2011_04_Casier_fraises__2_

    Petits coupons fraises, jolis boutons de nacre gravée, mercerie ancienne, perles d'un autre temps, petits papillons, un bel arrosoir,...

    N_52_2011_04_Casier_fraises__4_

    Et une petite ARI tout de fraise vêtue !

    N_52_2011_04_Casier_fraises__5_

    Comme toutes mes créations, cette petite étagère est griffée, signée et datée. Elle porte le n°52. 

    boite à couture,sewing box,poupée ari

    En vente ICI

  • Domptée(S) !

    J'aimais l'idée d'une Poupette aux cheveux sages domptés par de petits roquets.

    De petites tresses folles mises au pli par des toutous coquets.

    Alors je les ai fait.

    Barette chien.jpg

    Mes tous ronds.

    Barette chien bleue.jpg

    Fabriqués dans de jolis mouchoirs et petits coupons.

    Barrette chien verte.jpg

    De jolies barettes pour Miss Poupette !

    Bon week-end à toutes !

    Anne

  • Flattée...

    Ben oui, mon petit blog à la une, et dans les coups de coeur, c'est un plaisir certain !

    MCI 12 mars 2011.jpg

    Voire un certain plaisir.

    Alors j'avais envie de le partager avec vous.

    Bon week-end à toutes et à tous !

    Anne

  • Fashion week 2011

    Chez Nain.de.Jardin aussi c'est la fashion week.

    Bon, déjà, depuis le début de la semaine, tous les soirs, dame nain se plante devant Karl Lagerfeld, Jean-Paul Gaultier ou autres reportages Artésiens sur les frous-frous, pomponettes et autres fanfreluches.

    Du coup, inspirée, envoutée, maraboutée, elle coud !

    Son tromblon vengeur mal dégrossi, partiellement dompté, accepte la chose en désespoir de cause. Après moults renaclages, boulochages et autres fuites de fils, il daigne vrombir, sans doute quelque peu agacé par la vision de ces dames de la haute (couture, cela va sans dire...).

    Et voilà ce qui tombe de la bête apprivoisée :

    2011-02 Robe toile de Jouy.jpg

    Une petite robette en toile de Jouy et boutons années 1950 pour miss Poupette.

    Couture enfant, robe

    Le début de la collection Printemps/Eté 2011, mais oui, mais oui...

    Et la suite ?

    Et bien, durant cette même semaine de fashion, dame nain a vu "Marie-Antoinette" de Sofia Coppola. Passons sur la réalisation quelques peu rock'n roll de la chose. Parce que ce qui l'a emporté, au-delà de tout, ce sont les costumes !

    Couture enfant, robe

    Ahhh !

    Depuis qu'elle est toute petite, dame Nain rêve sa vie en soies moirées, bustiers carrés, caraco cintrés et autres ravissantes petits choses vues chez Fragonard ou autre Boucher...

    Couture enfant, robe

    J'ai osé, parfois, aidée de rideaux soyeux trouvés ça et là.

    Couture enfant, robe

    Mais point encore jusque là...

    Alors comme demoiselle Poupette ne rêve que de princesses, de rose et de frous-frous et fanfreluches...

    Couture enfant, robe

    Sa maman va se dévouer...

    Que ne ferait-on pour réaliser, égoïstement, les rêves de ses enfants ?

  • Le bonheur est dans la machine...

    Bon, je la maudis un peu, souvent, tout le temps, il faut le dire, cette machine.

    Elle n'est pas la première, j'ai débuté sur celle de mon arrière grand-mère.

    vincendora2p.jpg

    Oui, celle-là, une Singer vencedora 128 k

    Il en fallait de l'énergie ! La roue était entraînée à la main, sur le côté. Le tout était de trouver une régularité pour que les points soient à peu près jolis. J'avais 16 ans, le soleil des vacances inondait la pièce, et je me fabriquais des bermudas en tissus de rideaux...

    Et puis, il y a eu celle de ma grand-mère, d'un modèle à peu près équivalent, mais électrifiée ! Ahhh ! Là, c'était plus facile, mais restait quand même une grosse partie du travail à faire à la main.

    Je ne suis pas sûre d'avoir vraiment eu le droit de toucher à celle de ma mère, une Manufrance Omnia déco rouge pompier...

    omnia-deco-mf72.gif

    J'allais chez mon autre grand-mère, qui me prètait alors sa bête de compétition, une Omnia aussi. J'y ai fait mes armes, ce qui est un pléonasme pour une Manufrance, il faut le dire ;-D.

    Omnia.jpg

    Et puis, je ne sais plus trop quand, mes parents m'ont offert ma Singer à moi. La belle a servi, servi.

    A tel point qu'un jour, elle a cédé.

    Rien de grave, il fallait juste plonger dans le coeur de la bête.

    Par flemme, et parce que notre société de consommation est ainsi faite, j'ai renoncé à envoyer la belle dame chez un réparateur qui m'aurait coûté aussi cher que de lui faire réparer le coeur...

    Alors j'ai investi.

    Et bien mal m'en a pris.

    Je ne vous montrerai pas de photos de cette vilaine vilaine bestiole. Un pied juste clipé ? Une facilité ? Que nenni ! L'andouille prend la tangente aux moments les plus cruciaux ! Combien d'angles rattrapés, de coutures reprises, ahhh...

    La canette ? Une affreuse chose en plastique, dont la largeur soit disant standardisée contraint le fil à sortir voir alleurs ce qui se passe... Et pffaf ! Voilà un joli boulochage, un gros bouchon de fils entremellés. Une anecdote ? Non ! Une coutume !

    Et pour finir, même le fil a peur de la chose ! Dès que j'approche le tissu de ce fameux pied fuyant, la manette baissée, si j'ai oublié de tirer 2 kilomètres de fil derrière la bête, le voilà qui se rétracte comme une petite chose apeurée au fin fond des engrenages.

    Hou là là, j'en suis grossière !

    Bon, dame Nain étant d'une grande souplesse de tempérament, et d'un caractère égal, elle s'adapte aux désagréments de la folle couturière.

    Et du coup, elle coud !

    Un tapis moelleux pour toutou chic.

    2011-02 Plaid pour Scoubidou.jpg

    Et une petite robe pour miss Poupette !

    2011-02 Robe japonaise bleue (1).JPG

    Oui, oui, on ne se refait pas, la robe, au départ, c'était une belle chemise d'homme achetée 3 francs 6 sous dans un vide-grenier...

    2011-02 Robe japonaise bleue.jpg

    Bon, en attendant, je crains d'avoir une mauvaise nouvelle pour la guerrière couturière au pied fuyant... Je crois que je vais faire réparer ma douce Singer d'antan...

  • Petit chaperon. Rouge !

    Petit chaperon rouge.jpg

    Et de petites variations autour...

    2011-02 Ephemera Petit Chaperon rouge.jpg

    De beaux objets anciens, des souvenirs d'enfance.

    2011-02 Ephemera Petit Chaperon rouge (2).jpg

    Mon oeil n'a pas grandit, j'aime le minuscule.

    2011-02 Ephéméra Petit Chaperon Rouge 2.jpg

    Le tout petit, toujours et encore.

    2011-02 Ephéméra Petit Chaperon Rouge 2 (1).jpg

    Petit, tout petit chaperon... Rouge

    En vente ICI

  • N°22, porte courrier couturier

    Je ne sais pas vous, mais, moi, mes journées n'ont que 24 h 00.

    Et elles filent !

    Entre vidage de lave-vaisselle, jardins anglo-chinois, hydrogéologie, diagnostics dendro-chronologiques, archéologie, bains et cuisine ! Qui disait que les wonder-women n'existaient pas hein ? Hum...

    Et qu'est-ce qu'elle fait la wonder-woman des Nains.de.Jardin quand elle se pose hein ? Elle lit le dernier traité sur la chimie des sols en milieu acide ? Elle fait la poussière sur le dessus des interrupteurs ?

    Que nenni ! Elle se met au travail devant sa table d'atelier !

    Et hop ! Une nouvelle boite à couture !

    N°22 2011-02 Boite à lettre rouge 2.jpg

    Voilà demoiselle 22.

    N°22 2011-02 Boite à lettre rouge 1.jpg

    Un joli port-courrier retravaillé à ma façon.

    N°22 2011-02 Boite à lettre rouge 3.jpg

    Avec de petits trésors de couturière et des jolies chines 1900.

    N°22 2011-02 Boite à lettre rouge 5.jpg

    Une petite douceur en rouge en vente dans ma boutique ICI.

    Ah oui, parce que dame Nain a une petite boutique aussi... Je vote pour les journées à 48 heures, ou l'abolition du sommeil.

    Au choix.

  • Et c'est qui qui ?

    Ben oui tient ?

    Parce que bon, ça va bien, dame nain, mais c'est qui qui ?

    Mais qui quoi ?

    Ben qui quoi !

    Ahhh, oui qui... Celui-là !

    Le qui qui de tous les Kiki...

    Le qui de "kicékagagné"

    Wouiii !

    Souvenez-vous (oui, je sais, c'est un peu loin !), j'avais organisé un petit jeu pour les deux ans de mon blog, avec, à la clef, deux bons d'achat à gagner.

    Alors voilà !

    Et alors c'est qui qui a gagné ?

    Bon, j'ai demandé à mes deux paires de petites mains innocentes de tirer chacune un petit jeton dans la pochette du loto.

    Et voilà !

    Sont sortis gagnants : le numéro

    Jeu, concours

    Et le numéro

    Jeu, concours

    Respectivement, dames Martine (sans blog) et Munty (sans blog aussi)....

    Alors mesdames, si vous le souhaitez, venez franchir la porte de mon petit magasin, de petits cadeaux vous y attendent, c'est ICI !

  • Flous Flous

    J'ai passé une belle journée hier à farfouiller dans mes cartons, préparer des jolis tissus, sacs et autres fonds.

    Ma table d'atelier une fois réquisitionnée, voilà de quoi photographier !

    Là, dame Nain mitraille...

    Vous souvenez vous du temps des argentiques ? Il fallait penser, calculer, évaluer... Le résultat était parfois magique. Ou catastrophique.

    Avec le numérique, l'histoire est autre... L'appareil bouge, virevolte, passe d'une prise de vue à l'autre. 

    La pellicule est oubliée, la puce glorifiée.

    Et puis ensuite, vient l'heure du tri. Et là, pas de quartier, sus aux photos ratées !

    Ratées ?

    Mwoui...

    Flou 1.jpg

    Peut-être pas si ratées que ça en fait...

    Flou 3.jpg

    Parce qu'au fond, le flou,

    Flou 4.jpg

    Le râté,

    Flou 2.jpg

    le "zut, quelle bécasse",

    Flou 5.JPG

    C'est pas mal aussi...

  • Petits bouts de boutons n°40

    Une nouvelle boite à couture chez dame Nain ?

    2011-01 Boite à boutons marrons.jpg

    Et oui ! Il suffit d'un petit bout de tissu, d'une inspiration...

    2011-01 Boite à boutons marrons (12).jpg

    Et me voilà partie au pays des boutons !

    2011-01 Boite à boutons marrons (8).jpg

    Une petite boite ornée d'un tissu japonais, du lin.

    2011-01 Boite à boutons marrons (3).jpg

    De petits objets de mercerie ancienne, des trésors du quotidien.

    2011-01 Boite à boutons marrons (7).jpg

    Une petite ARI garde la maison.

    2011-01 Boite à boutons marrons (11).jpg

    Et si on l'appelait Ernestine ?

    2011-01 Boite à boutons marrons (2).jpg

    La belle à un numéro. Le 40 est à elle...

    En vente dans la boutique Nain.de.Jardin d'ici la fin de la semaine.

    *******

    Et d'ici là, n'oubliez pas ! Jusqu'au 20 janvier, il y a

    20 % de réduction

    sur l'ensemble de ma boutique !