artiste

  • Jean Sonnet

    Pas de la roupie non...

    artiste, cabinet de curiosités

    De la roupie ? Sans son nez ?

    artiste, cabinet de curiosités

    Non, non, reprenons.

    artiste, cabinet de curiosités

    Parce que l'idée est belle, oui mademoiselle.

    artiste, cabinet de curiosités

    Une planche à laver (ou un tiroir, allez savoir).

    artiste, cabinet de curiosités

    Et puis de la curiosité, plein plein. Et des petits riens.

    artiste, cabinet de curiosités

    Pour un résultat plein, beau, imaginatif.

    Et de la poésie, rien de fictif.

    artiste, cabinet de curiosités

    Les objets y sont à la fête, en fait.

    artiste, cabinet de curiosités

    Bien loin la roupie ce Jean Sonnet...

  • Ailleurs...

    Au gré d'une escapade avignonnaise, une boutique, longtemps souhaitée.

    Croisée au fil d'un lien virtuel et depuis quelques temps déjà présentée.

    Et puis, au gré d'un chantier, et d'une conférence à donner.

    Une petite halte. Juste quelques minutes. Le temps de s'imprègner.

    2011-12 Vox Populi Avignon (7).JPG

    De s'y plonger, d'immerger dans cette bulle de temps arrêté.

    2011-12 Vox Populi Avignon (15).JPG

    Une pause entre envie et flannerie.

    2011-12 Vox Populi Avignon (33).JPG

    Une parenthèse entre magie et imagerie.

    2011-12 Vox Populi Avignon (59).JPG

    Un lieu de poésie où le mystère croise le sublime.

    2011-12 Vox Populi Avignon (38).JPG

    Un atelier ou l'art croise la patine.

    2011-12 Vox Populi Avignon (6).JPG

    Sa beauté y donne soif, la gorge s'y assèche.

    2011-12 Vox Populi Avignon (61).JPG

    Tels de petits poème flottés, les idées y partent à la pêche.

    2011-12 Vox Populi Avignon (19).JPG

    Alors on pense...

    2011-12 Vox Populi Avignon (13).JPG

    VOX POPULI

    17 rue Thiers

    Avignon

  • Sans aucun complexe...

    Envie de compliqué ce matin

    ***

    De projections créatives complexes.

    James Michael Starr.jpg

    De frustrations artistiques.

    James Michael Starr 3.jpg

    De logiques perplexes.

    James Michael Starr 2.jpg

    De performances techniques.

    James Michael Starr 4.jpg

    Besoin de clarifier le coeur des préocupations.

    James Michael Starr 1.jpg

    Pérégriner. Péleriner.

    James Michael Starr 5.jpg

    Et continuer.

    ***

    Oeuvres de James Michael Starr

  • Une, juste une...

    Une petite diète après tant de clichés ?

    Juste une photo, un concept, une idée.

    Une librairie ambulante pour nain, un bibliobus pour minus...

    Librairie.jpg

    J'adore !

  • Je vous écris...

    Il y a ces petits mots que l'on aimerait laisser.

    Andrew Bush 5.jpg

    Ces paroles que l'on aimerait graver.

    Andrew Bush.jpg

    Ces billets doux aux mots veloutés.

    Andrew Bush 4.jpg

    Ces murmures chuchotés.

    Andrew Bush 2.jpg

    Ces petits mots enfermés.

    Andrew Bush 6.jpg

    Puis ouverts d'une main affairée.

    Andrew Bush 3.jpg

    ANDREW BUSH

  • Pas sur les murs

    Juste histoire de voir.

    Tableau, artiste

    D'offrir un autre regard.

    Tableau, artiste

    Une façon de montrer.

    Tableau, artiste

    Un oeil amusé.

    Tableau, artiste

    J'aime

    IGNANT

     

  • La médaille de Mister Jack

    Il y a souvent dans le travail de l'artiste un avers, et un revers.

    magda_trzaski_1.jpg

    L'avers, c'est le côté lumineux, la part claire, la porte ouverte vers le ciel.

    Magda Trzaski 1.jpg

    Et puis parfois, souvent même, parce que l'homme est ainsi fait, la poésie peut rejoindre certains aspects plus cachés, des zones d'ombres ou la lumière ne fait que filtrer.

    Magda Trzaski 4.jpg

    Le travail de Magda Trzaski est une médaille avers/revers aboutie.

    Magda Trzaski 3.jpg

    La poésie y grande, ouverte, offerte et aérienne.

    Magda Trzaski 5.jpg

    La part d'ombre y est assumée, entre gris clair et gris foncé, joueuse et amusée.

    Magda Trzaski 2.jpg

    Vous souvenez vous du "Noël de Mister Jack", de Tim Burton ?

    Et bien Magda, c'est un peu ça...

  • De l'autre côté du miroir...

    L'année qui passe... Un concept étrange. Chacun d'entre nous a sa propre représentation du temps qui court, de l'année à venir, de la semaine qui se termine, du jour qui naît.

    Dans mon esprit, une année "monte", mais à plat (oui, oui, dans la tête d'un nain de jardin, on peut monter à plat !), et puis lorsqu'elle est arrivée tout en haut, hop ! On redescend, en glissant vers le 1er janvier, et on recommence à monter l'année suivante...

    Bon, ma vision est un peu particulière, j'en conviens :-D ! Mais si vous deviez à votre tour représenter cette année sautée à pieds joints, que montrerait votre dessin ?

    Une traversée du miroir... C'est possible aussi non ? Alors pour illustrer cette belle année passée, et souhaiter que celle qui arrive soit à la hauteur, partons chez un maître de la glace.

    Huw Griffith 5.jpg

    Un roi du miroir.

    Huw Griffith 4.jpg

    Une incarnation Lewis Carrollienne...

    Huw Griffith 3.jpg

    Huw Griffith aime à perdre notre oeil.

    A jouer entre rêve et réalité.

    Huw Griffith 2.jpg

    Que cette l'année située de l'autre côté du miroir vous soit belle, douce, refléchissante, miroitante, pleine de petits et de grands bonheurs, dans la joie et l'espérance, le sourire et l'émerveillement.

    Belle année 2011 à toutes et à tous.

    Anne

  • Sur le fil des souvenirs

    Juste pour le plaisir des yeux.

    Lauren Dicioccio 4.jpg

    Celui des doigts aussi.

    Lauren Dicioccio 3.jpg

    Imaginez vous, ces petits ouvrage en main.

    Lauren Dicioccio 5.jpg

    Au bout de l'aiguille, autant de petits fils que de mémoires enfouies.

    Lauren Dicioccio 7.jpg

    Comme une trame historique. Un lien unique.

    Lauren Dicioccio 8.jpg

    Lauren DiCioccio

  • Riche idée...

    Alors, première chose, faire un relevé précis du dallage que l'on souhaite utiliser. Caler son dessin. Hummm...

    Sagmeister 3.jpg

    Puis organiser une collecte. Récupérer des pièces de 1 centimes d'euro et des cents américains... Combien en faudra t-il ? Heu, 250 000, cela vous semble t'il correct. Wouiiii...

    Et après ? Après on prend le dessin réalisé à partir du cadrillage du dallage, et  on commence à installer les pièces.

    Sagmeister 6.jpg

    A installer les pièces ?

    Sagmeister 2.jpg

    Oui, comme une mosaïque quoi...

    Sagmeister 5.jpg

    Ou une banière. Un manifeste.

    Sagmeister 1.jpg

    "Les obsessions me gâchent la vie, et rendent mon travail meilleur".

    Sagmeister 4.jpg

    Un manifeste d'artiste...

    Stefan Sagmeister

  • Souri(rre)s et lapineries

    C'est Lisou qui m'a fait découvrir l'univers enchanté de Susan.

    Mouse Droppings 1.jpg

    Et voilà, pouf ! Je suis tombée dedans comme un petit chat dans un bol de crème...

    Mouse Droppings 2.jpg

    Parce que Mouse Droppings est juste -tout juste- un régal pour les yeux.

    Mouse Droppings 17.jpg

    Un petit monde fantasmagorique d'adorables chimères couturières.

    Mouse Droppings 7.jpg

    Un enchantement pour les pupilles, une douceur pour le regard.

    Mouse Droppings 15.jpg

    Comme de petits doudous pour brodeuses et couturières.

    Mouse Droppings 12.jpg

    De petites choses pour lesquelles on imagine, qu'à la nuit tombée, les boites à couture leur organisent de petites soirées.

    Mouse Droppings 8.jpg

    Et c'est le petit chat du bol de crème qui fait le portier...

    Mouse Droppings 6.jpg

    Doux et joyeux week-end à vous, ici il commence à neiger, youhou !

  • Petits papiers

    De cet art que l'on appelle mixte naissent parfois de biens jolies poésies.kareemrizk 1.jpgDe petites douceurs pour les yeux, de belles images attendries.kareemrizk 2.jpg

    Les oiseaux y volètent, les cages y sont ouvertes.

    kareemrizk 4.jpg

    La liberté n'y est pas seulement celle du ton. On y trouve aussi de belles expressions.

    kareemrizk 3.jpg

    J'aime ces petits monde ouverts sur le coeur...

    Kareem Rizk, poéte de papier, et de belles idées.

     

  • Belle adresse

    Envie de vous faire partager une belle adresse.

    Paula Mills 1.jpg

    Un lieu d'illustrations, de dessins subtils.

    Paula Mills 2.jpg

    De fraîcheur et d'inspirations.

    Paula Mills 5.jpg

    Un lieu poétique et lumineux.

    Paula Mills 4.jpg

    Une petite fenêtre ouverte sur un matin clair...

    Paula Mills 6.jpg

  • Call me Josephine

    Il est de ces petits bonheurs que l'on découvre au fil d'une page, au gré des mots.

    Ceux issus d'un email d'Anne-Sophie, suite à mon petit billet sur "une maison de poupée". Anne-Sophie m'avait alors envoyé un petit message "dis, tu connais Joséphine ?"

    Et bien non, je ne connaissais pas Joséphine.

    Ou plus exactement sa maman, Honor Charlotte Appleton. Une illustratrice de talent.

    Regardez...

    Honor. C. Appleton 10.jpg

    Joséphine est une ravissante petite fille.

    Honor. C. Appleton 2.jpg

    Une petite fille rêveuse... Nul besoin de passeport pour franchir la frontière de l'imaginaire...

    Honor. C. Appleton 1.jpg

    Seul compte la joie du partage, de la complicité.

    Honor. C. Appleton 3.jpg

    J'aime ce bel univers aux couleurs douces.

    Honor. C. Appleton 4.jpg

    Cette petite fille concentrée, tournée vers son petit monde m'émeut...

    Une douce part d'enfance, mise au service d'un talent fou...

     Merci Anne-Sophie !

  • Un petit café ?

    Aujourd'hui, un petit post "spécial lendemain de fêtes" ! Où comment transformer sa vaisselle laissée la veille en oeuvre d'art...

    Bon, le concept est un chouille plus perfectionné, je vous le concède.

    Mais au lendemain de l'anniversaire de madame Boitémoi, je trouvais l'idée amusante !

    Et pour cause, regardez...

    Isabelle Kriegest une artiste suisse pour qui peindre avec du chocolat -ou un petit cappuccino- est un acte des plus anodins.

    Et dans ces cas là, lorsque l'on utilise de telles encres, autant ne pas passer à côté de sa toile.

    Dessiner avec le marc de café 3.jpg

    Et choisir la plus adaptée...

    Dessiner avec le marc de café 1.jpg

    Oui, oui, regardez... de beaux visages lactés, de curieuses trombines chocolatées...

    Dessiner avec le marc de café 2.jpg

    Un univers à la fois festif, curieux, jubilatoire, poétique et surprenant...

     Comme une soirée d'anniversaire non ?

    Un petit café ?

  • Inspirations...

    Ce que j'aime tout particulièrement dans la démarche artistique, vous l'aurez compris, c'est de comprendre le pourquoi du comment de l'inspiration.

    Lieux d'exception, images, illustrations, idées, musiques ou chansons.

    Autant de regards, autant d'interprétations.

    Entre le document et l'oeuvre, il y a souvent des notes, des réflexions, des croquis, des carnets d'inspiration.

    Petit tour aujourd'hui dans celui du collectif Vous êtes ici ? , un groupe interdisciplinaire d’étudiants en dernière année à l’ENSAD (Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs) regroupant la scénographie et le graphisme.

    Vous êtes ici point d'interrogation 2.jpg

    Et de biens beaux carnets d'inpiration...

    Vous êtes ici point d'interrogation 5.jpg

    Avec la ville comme terrain de jeu. Et l'insolite comme fil conducteur...

    Vous êtes ici point d'interrogation 3.jpg

    Où comment rendre poétique ce qui nous semble si annodin.

    Vous êtes ici point d'interrogation 1.jpg

    Une inspiration née de l'espace urbain.

    Vous êtes ici point d'interrogation 4.jpg

    Que dire de plus... ?  Expirez... Inspirons !!!

  • Fil de faire

     Il est de ces artistes aériens, de ces travaux arachnéens.

    Sculptures et objets 6.png

    De ces gestes graciles, de ces traits subtiles.

    Sculptures et objets 3.png

    De ces oeuvres qui sous des petits airs de facilité cachent d'inouïes technicités.

    Sculptures et objets 7.png

     Catherine Gontier fait partie de ces artistes célestes. Où comment transformer de petits objets du quotidiens en de belles odes artistiques.

    Sculptures et objets 5.png

    Et moi qui ai une petite tendresse toute particulière pour les cuisines, j'avoue craquer litérallement pour cette magnifique frise là...

    De l'art et la manière du "fil de faire"...

    Sculptures et objets 1.png

    Aérien week-end à vous !

  • Jubilatoire toile de Jouy

    Il y a quelques temps, je m'étais amusée à peindre de la toile de jouy. Le résultat était surprenant, étonnant... J'avais alors mis l'idée de côté, on ne sait jamais. C'était drôle cette espèce de subversion, jouer avec le classicisme, réviser ses classiques.

    Et puis aujourd'hui, je suis "tombée" (c'est le mot), sur les oeuvres de Richard Saja.

    Historically incurate 6.jpg

    Alors là...

    Historically incurate 2.jpg

    Et bien j'ai trouvé mon maître es-toile de Jouy !

    Historically incurate 3.jpg

    Parce que bon, la toile de Jouy, c'est un peu mon univers textile de prédilection. Allez savoir pourquoi, je vibre devant ses chinoiseries du XVIIIe siècle, je tremble devant ses planches botaniques, je frémis devant ses jardins pittoresques.

    Historically incurate 5.jpg

    Mais Richard, lui, non seulement il vibre, mais en plus il ose !

    historically incurate 10.jpg

    Un mutin du classicisme, un révolutionnaire textile, un contestataire es-indiennes... Je suis en transe !

    Historically incurate 9.jpg

    Le mélange des couleurs, le travail des matières, les fils de couleur, l'humour. Tout est là...

    C'est bon la subversion textile !

  • Belle, belles, belles

    Il est de ces personnages qui, lorsqu'on les croise, vous laissent une impression toute particulière. Hommes et femmes de la vraie vie, héros de roman, figures familiales...

    Etre historien, c'est sans doute avoir un rapport au temps un peu particulier, se défier des frontières des ans, naviguer au travers des âges sans retenues d'absences... Et croiser des personnages auxquels on s'attache au delà des mots et du temps...

    Ainsi en va t'il d'Anne Vallayer-Coster (1744-1818). Un prénom en commun, comme une première petite reconnaissance. Et puis un destin particulier, un personnage marquant, une force de caractère.

    Anne Vallayer-Coster 2.jpg

    Anne est une des rares femmes à être admise comme membre à l'Académie Royale de Peinture et de Sculpture le 28 juillet 1770.

    Regardez son morceau de réception, Les attributs des arts.

    Anne Vallayer-Coster 4.jpg

    A première vue une nature morte classique, de très belle facture.

    Une nature morte ? Oui, mais pas seulement.

    Ceux qui pratiquaient la nature morte était considérés comme des artisans et non comme des vrais artistes. En donnant une dimension allégorique à sa nature morte, elle revendique un statut d’artiste à part entière. Pour personnifier la sculpture, elle ne suit pas la tradition, qui veut qu'on représente un art par une muse, mais elle choisit le moulage en plâtre d'un nu masculin classique. Or les femmes artistes étaient interdites de nu masculin et par conséquent de peinture historique, le grand genre par excellence, qui supposait des modèles masculins plus ou moins dénudés. Elles devaient donc se limiter aux genres mineurs comme la nature morte et le portrait. Qu'une femme choisisse de représenter ce type de plâtre pouvait donc passer pour un acte de revendication égalitaire. En haut du tableau et opposé à la sculpture en modèle réduit, se trouve un buste de femme, mais cette fois-ci en grandeur nature. Ce buste de style moderne et inachevé, car recouvert d'un linge humide, est en fait un autoportrait caché.

    Le talent d'Anne Vallayer-Coster la mène à la cour du roi. Elle devient chef du cabinet de peinture de la reine Marie-Antoinette ainsi que son professeur de dessin.

    Anne Vallayer-Coster 3.jpg

    Et ses bouquets de fleurs, ses bouquets de fleurs...

    Anne Vallayer-Coster 1.jpg

    J'aime lorsqu'au delà du temps, les traits d'un personnage attirent. Lorsqu'au delà des mots, la force et l'émotion retiennent l'attention.

    "Un sacré carafon" comme on dit chez les Nains de Jardin. Et c'est un compliment.

  • Atelier encore...

    L'art et la manière, l'art et la matière... De grandes recherches, de grandes questions.

    Et toujours cette envie de comprendre le geste, ce qui conduit un artiste à ce processus si complexe de la création.

    Envie de pousser les portes des ateliers, de rentrer dans ces univers si particuliers, si chargés de sens.

    J'aime les artistes qui osent montrer cette intimité profonde, invitent, partagent.

    Kathy Dalwood est de ces artistes généreuses, ouvertes.

    Kathy Dalwood 1.jpg

    Avec, dans ses derniers travaux, de petits bustes qui me plaisent infiniment. Une sorte de non finito inspiré de l'antique, de petites grandes choses...

    Kathy Dalwood 2.jpg

    Et puis un bel atelier, une invitation à découvrir l'envers du décor.

    Kathy Dalwood 5.jpg

    Un bel univers, vivant.

    Kathy Dalwood 3.jpg

    Doux et lumineux week-end à vous...

  • Atelier

    Juste parce que j'ai toujours aimé les ateliers d'artistes.

    Clarre Goddard 4.jpg

    Lieux de mémoire, d'accumulations, de projets en cours.

    Clare Goddard 4.jpg

    Lieux de rêves achevés ou d'envies à venir.

    Clare Goddard 3.jpg

    Lieux de savoirs, de recherches, conservatoire d'idées.

    Clare Goddard 2.jpg

    Lieux de frustrations, de créations, de poèsie et de rêves.

    Pour continuer la visite, poussez la porte de Clare Goddard, parce que son atelier est juste tout simplement BEAU.

  • Note(S)

    Juste une petite note aujourd'hui.

    Avec comme support, une autre note, petite elle aussi.

    Juste parce que je suis admirative et demeurerai toujours contemplative devant la capacité des artistes à appréhender le monde différemment.

    France Trombly 1.jpg

    A voir de la poésie ou du rêve jusque dans les toutes petites choses du quotidien.

    France Trombly 2.jpg

    Frances Trombly fait partie de ces artistes là...

    Il faut en avoir l'idée non, de broder une note de supermarché ?

  • Poésies

    En très bonne place dans mon petit cabinet de curiosités virtuel, il y a Joseph Cornell.

    Joseph Cornell 3.jpg

    Où comment transformer boites, tiroirs (oui, encore des tiroirs !) et autres contenant de bois en autant de petits réceptacles poétiques.

    Joseph Cornell 6.jpg
    Comme de petits musées d'Histoire Naturelle portatifs
    Joseph Cornell 2.jpg
    Entre boites à trésors enfantines et art contemporain.
    Joseph Cornell 1.jpg
    Un bel univers habité, inspiré.
    Belle et bonne visite à vous, c'est ICI...

     

  • Profondeurs aériennes

    Aujourd'hui, je vous emmène dans l'univers marin de Miki Sato...

    Miki Sato 7.jpg

    Une belle illustratrice canadienne, dont l'art s'exprime sur tissus.

    Miki Sato 1.jpg

    Un vrai talent pour exprimer le relief, la densité.

    Miki Sato 3.jpg
    Le tissu se fait salin, les fils se transforment en embruns.
    Miki Sato 6.jpg
    Un univers profond, et pourtant si aérien...
    Miki Sato 2.jpg
    Un voyage poétique au fil des couleurs...
  • Dyslexique de la feuille blanche

    Le côté mutin de Thomas Bernard s'exprime sur papier.

    Thomas Bernard 1.jpg

    Une mutinerie ?

    Thomas Bernard 5.jpg

    Ou une sorte de dyslexie de papier. Un bug inexpliqué dans le monde bien rangé des lignes et des traits.

    Thomas Bernard 3.jpg

    Une rébellion contre les pleins et déliés.

    Thomas Bernard 2.jpg

    Un geste poétique dédié aux élèves rêveurs.

    Thomas Bernard 4.jpg

    Un petit saut dans l'espace-temps de l'écolier...

  • Voyageur...

    C'est grâce à Annie, madame Libellule sur les blogs MCI, que j'ai découvert Mathias Pellegrino.

    Mathias Pellegrino 1.jpg

    Un joli nom de famille pour un artiste voyageur...

    Mathias Pellegrino 2.jpg

    Un voyageur du temps, dont les images poétiques évoquent précieusement le passé.

    Mathias Pellegrino 6.jpg

    Comme des fragments de mémoire arrachés au mur du temps...

    Mathias Pellegrino 3.jpg

    Un bel artiste, merci Annie !

  • L'art de la découpe

    Aujourd'hui, petite promenade dans l'univers de Neike Sybrandy.

    Neinke Sybrandy 6.jpg

    Une artiste aux idées toutes simples et pourtant si poétiques. 

    Neinke Sybrandy 5.jpg

    Où de petits découpages transforment de banales petites feuilles en magnifiques objets de curiosités.

    Neinke Sybrandy 2.jpg

    Et puis de belles idées, de belles découpes.

    Neinke Sybrandy 3.jpg

    Allez voir, c'est joli, frais et plein d'idées ! Et c'est LA !

  • Coquillages et crustacés, crochet for ever !

    Le crochet... Vaste sujet ! Technique ancienne s'il en est, et qui pourtant, au fil du temps, arrive à suivre les modes. Depuis le début du siècle dernier (le XXe !), de grandes périodes marquent sa présence dans les carnets d'inspirations des créatrices de tous poils fils :

    Les années 1930, très marquées par les arts décoratifs. Les années 1950, et ses fameuses couvertures de carrés multicolores. Les années 1970, avec des expériences plus douteuses (que celle qui a eu un maillot de bain en crochet lève la main !)...

    Ces fameuses expériences vestimentaires des années post-1968 ont sans doute un peu marqué les générations suivantes, qui, dans la mémoire du maillot qui gratte et du gilet à trous-trous se sont empressées d'enfouir au plus loin de leurs mémoires ce crochet honni !

    Et voilà qu'il refait surface à nouveau ! Autres temps, autres moeurs...

    Parmi les crochets-addict, certains artistes se distinguent tout particulièrement. J'apprécie ainsi énormément le travail de Helle Jorgensen.

    Helle Jorgensen 1.jpg

    De multiples matières, de la laine, du coton, mais aussi du plastique de sacs de supermarché (si, si !), découpé en lanières par l'artiste.

    Et un résultat à couper le souffle ! Et pour cause, Helle Jorgensen trouve son inspiration...sous l'eau !

    Helle Jorgensen5.jpg

    De superbes coquillages, algues, crustacés, oursins,... Tout un monde marin crocheté au gré des envies de l'artiste.

    Helle Jorgensen4.jpg

    Je trouve son travail très original, très abouti, et techniquement assez incroyable !

    Helle Jorgensen6.jpg

    Pour continuer la plongée, n'oubliez pas votre bonnet de bain, et c'est LA !

  • Cabinets de curiosités

    Je suis une amoureuse inconditionnelle des cabinets de curiosités.

    J'ai eu beau chercher, et je cherche encore, je ne sais pas d'où je tiens cet amour là... Depuis ma plus tendre enfance, je suis fascinée par les boites à trésors, les accumulations, les univers baroques, colorés, curieux, les lieux où la culture, la science, le savoir et l'histoire se confrontent.

    Bon, vous raconter l'histoire de ce que l'on nomme les "cabinets de curiosités" serait un peu long, et pour cause, c'était, en partie, le sujet de mes mémoires universitaires...Ce sera pour une autre, voire plusieurs autres fois !

    En attendant, je vous invite à découvrir l'univers d'Estelle Cusset.

    Estelle Cusset 1.jpg

    Je craque littéralement pour ses oeuvres...

    Estelle Cusset 3.jpg

    Comme de petits museum d'histoire naturelle.

    Estelle Cusset 9.jpg

    Je trouve son travail très élégant, très harmonieux, avec un vrai sens de la couleur.

    Estelle Cusset 5.jpg

    Bon, vous l'aurez compris, j'aime TOUT chez Estelle Cusset ! Allez voir vous aussi et dites moi si ça vous fait le même effet !