couture enfant

  • Chemise(s)

    Petite transformation du jour...

    Prenez une chemison, un beau, un magnifique.

    2011-06 Chemise blanche (1).JPG

    De taille modeste, pour une demoiselle de maison, point de donzelle athlétique.

    La belle chose est née dans les années 1900, de l'alliance d'une couturière hors pair et d'une brodeuse amoureuse.

    Le temps est cependant passé par là, et des manches il ne restait qu'un amas.

    Broderies effilochées et autres misères couturières..

    Autant reprendre la chose, modifier la bête. Sans pour autant lui faire la fête.

    Oser couper, repriser, retailler.

    2011-06 Chemise blanche transformée (1).jpg

    Utiliser comme patron la petite tunique qui a vu grandir ma grand-mère. Si astucieusement faite pour grandir avec sa propriétaire.

    2011-06 Chemise blanche transformée.jpg

    Et donner une nouvelle vie à cette petite chose jolie !

  • Bidoullette la salopette

    Avec la chaleur, dame Nain se replie un peu dans les coins ombragés du jardin...

    Les idées ne manquent pas, oh, ça non, elles auraient même tendance à foisonner !

    Mais que voulez vous, avec les beaux jours, je ne peux résister aux promenades sur les toits, à l'escalade d'échafaudages, aux idées d'apéro aériens... Aux amis de 20 ans, et à la place des grands hommes.

    Alors à défaut de petits plats tout frais préparé, je vous ai sorti une petite bidouillerie réchauffée.

    Une bidoullette, un petit truc pour Poupette, une mini salopette.

    2007 Salopette fleurie.jpg

    Allez savoir... Entre l'archéologie et les échaffaudages, il y a toujours la place pour un petit bout d'ouvrage !

  • Respirations marines

    Je sais pas vous, mais moi, je marche au truc fini.

    Un gros dossier ? Je rame, je rame, je bosse, j'avance, je plie.

    Au bout de l'échelle du temps consacré à la chose, comme en apnée, je guette le ciel à travers l'eau.

    Comme une bulle, je remonte, le souffle court, l'air brulant mes inspirations, mes idéaux.

    Et lorsque, crevant la surface, j'aboutis, je termine, je finis, je quitte l'eau pour l'air.

    Celui de rien, du temps, du vent et de l'espace. De la liberté, du fil de l'idée qui passe.

    Enfin l'inspiration revient, la respiration reprend. Les idées fusent et filent vers la lumière.

    Je termine alors d'autre travaux, de ceux qui naissent sous les auspices de mes envies.

    Les muses m'amusent à nouveau, guidant les tendons de mes doigts engourdis.

    ***

    Cette fois-ci.

    De vêtements du large, une fois le dossier rendu,

    2011-06 Marinières .JPG

    J'ai repris la trame trop large, souhaitée pour de petites épaules menues.

    couture enfant

    Adaptées, transformées, mais si peu.

    De marinières en tunique, l'affaire était un jeu.

    couture enfant

    J'ai eu l'air marin tient !

  • Domptée(S) !

    J'aimais l'idée d'une Poupette aux cheveux sages domptés par de petits roquets.

    De petites tresses folles mises au pli par des toutous coquets.

    Alors je les ai fait.

    Barette chien.jpg

    Mes tous ronds.

    Barette chien bleue.jpg

    Fabriqués dans de jolis mouchoirs et petits coupons.

    Barrette chien verte.jpg

    De jolies barettes pour Miss Poupette !

    Bon week-end à toutes !

    Anne

  • Le placard des Petits

    Mais qu'est-ce donc que cela dame nain ?

    Barboteuse smocks canard.jpg

    Un défilé ?

    Barboteuse ancre (1).jpg

    Une petite, toute petite expo ?

    Barboteuse smocks fleurs.jpg

    Hum... Woui, un peu de tout ça...

    En fait, c'est le printemps.

    Veste acanthe rose.jpg

    Et qu'est ce qu'on fait au printemps ?

    Robe rose velours.jpg

    Et bien on vide ses placards !

    Aller, ZOU !

    C'est LA

    Et c'est pas fini !

  • Fashion week 2011

    Chez Nain.de.Jardin aussi c'est la fashion week.

    Bon, déjà, depuis le début de la semaine, tous les soirs, dame nain se plante devant Karl Lagerfeld, Jean-Paul Gaultier ou autres reportages Artésiens sur les frous-frous, pomponettes et autres fanfreluches.

    Du coup, inspirée, envoutée, maraboutée, elle coud !

    Son tromblon vengeur mal dégrossi, partiellement dompté, accepte la chose en désespoir de cause. Après moults renaclages, boulochages et autres fuites de fils, il daigne vrombir, sans doute quelque peu agacé par la vision de ces dames de la haute (couture, cela va sans dire...).

    Et voilà ce qui tombe de la bête apprivoisée :

    2011-02 Robe toile de Jouy.jpg

    Une petite robette en toile de Jouy et boutons années 1950 pour miss Poupette.

    Couture enfant, robe

    Le début de la collection Printemps/Eté 2011, mais oui, mais oui...

    Et la suite ?

    Et bien, durant cette même semaine de fashion, dame nain a vu "Marie-Antoinette" de Sofia Coppola. Passons sur la réalisation quelques peu rock'n roll de la chose. Parce que ce qui l'a emporté, au-delà de tout, ce sont les costumes !

    Couture enfant, robe

    Ahhh !

    Depuis qu'elle est toute petite, dame Nain rêve sa vie en soies moirées, bustiers carrés, caraco cintrés et autres ravissantes petits choses vues chez Fragonard ou autre Boucher...

    Couture enfant, robe

    J'ai osé, parfois, aidée de rideaux soyeux trouvés ça et là.

    Couture enfant, robe

    Mais point encore jusque là...

    Alors comme demoiselle Poupette ne rêve que de princesses, de rose et de frous-frous et fanfreluches...

    Couture enfant, robe

    Sa maman va se dévouer...

    Que ne ferait-on pour réaliser, égoïstement, les rêves de ses enfants ?

  • Drôle de dame n°3

    Vous vous souvenez de mes drôles de dames ? Trois chemises trouvées dans un panier de vide-grenier, trois beaux imprimés.

    2010-07 Chemises récup 1.jpg

    Et puis mon petit syndrome de Mâm'Sca'lett, où l'art de faire du neuf avec du vieux... Voire avec du neuf, car deux des belles dames ci-dessus n'avaient jamais vu la queue du bout d'une lessive...

    Madame petit pois fut la première à trouver le chemin de ma machine (à coudre ! Celle à laver vint après...). Puis de la commode de miss Poupette.

    2010-07 Chemises récup 4.jpg

    Puis vint au tour de la dame rose, qui, cela va sans dire, méritait un Oscar (et un livre admirable, au passage).

    2010-07 Chemise récup rose 2.jpg

    Restait un bout de forêt, de celles qui vous font penser à Rome et au Palatin, à ces vertes découpes sur le ciel romain, de celles qui appellent les ocres de l'Apennin. Un petit bout d'Italie à qui j'avais promis un peu de fantaisie.

    Mais l'affaire restait encore à faire. La belle se languissait, sagement découpée dans un coin de mon panier.

    Jusqu'à cet après-midi ! Allez, il pleut, le temps est gris, alors soyons fous, partons en Italie !

    2010-10-30 Chemise aux pins.jpg

    Et voilà mon petit brin de fantaisie ! Un patron déjà testé, mais cette fois-ci agrémenté. La belle a quitté son panier, et voilà un Palatin rondement mené !

    Et Poupette ? Telle un petit faon dans la forêt, elle biche...

    *******

    Bon, et puis il va peut-être falloir que je revois mes classiques moi... Parce que figurez vous que cet après-midi, je cousais en regardant "La mélodie du Bonheur". Ben oui, je ne l'avais jamais vu... Et bien dans cette page d'antologie, Maria, ce n'est pas UNE robe qu'elle taille dans les rideaux de sa chambre, mais SEPT costumes pour les petits de la maison, version filles ET garçons.

    Là, Mâm' Sca'lett est quand même battue à plates coutures, si j'ose dire... Alors Scarlett versus Maria, mon coeur balance... Quant à choisir entre Rhett Butler et Georg Ritter von Trapp, l'affaire se corse !

  • Jolie culotte, ou le sarouel 1900

    A la faveur des vide-greniers de l'été, une jolie petite culotte s'était invitée à la maison.

    2010-10 Sarouel 1900 1.jpg

    Une petite culotte 1900, toute de frous-frous bordée, dans un petit coton gratté.

    Nous donnerons pudiquement à la belle une centaine d'années. Quant à sa taille ? La demoiselle n'est sans doute pas loin des 10 ou 12 ans...

    Un peu grand pour miss Poupette, non ?

    Que nenni !

    Car en culotte, certes, la belle serait un peu grande, mais en sarouel, hein ?

    En sarouel, ça irait bien ! Alors, un petit bain de teinture pour commencer, un joli gris mulot pour ma souris.

    Et puis un mouchoir ancien.

    2010-10 Sarouel 1900 2.jpg

    Un petit élastique là. Un joli noeud.

    2010-10 Sarouel 1900 3.jpg

    Une petite robe boule d'été encore toute blanche ce matin, grisée par l'aventure du linge teint.

    2010-10 Sarouel 1900 4.jpg

    Et voilà nos deux compères froufroutantes adoptée par une Poupette toute contente !

  • Born to be a star !

    Dans mes "restent à faire" (oui, je l'ai mis au pluriel), il y avait un petit truc pour mon petit loup.

    Une chemise comme je les aime, avec un côté cocorico bleu blanc rouge. Un écossais plutôt sympa. Trouvée pour une somme plus que modique dans un vide-grenier.

    Avec un petit hic toutefois. La plaie des vêtements d'enfant (à mon sens) : des inscriptions...

    Ahhh, je les déteste ces inscriptions ! "born to be wild", "prout car", "beurk academy". Combien de fois j'ai stoppé toute véléité d'achat de vêtements d'enfants après avoir découvert dans le dos de l'adorable petit pull un "living free" ou autre inscriptions en anglais, accompagnée d'un dessin tout aussi peu attirant.

    C'est drôle d'ailleurs, imaginez les mêmes inscriptions en français : "né pour être sauvage", "en vivant libre" ou "voiture à pompe rouge". Ça le ferait moins non ?

    Cela me rappelle une histoire racontée par une amie il y a quelques années : elle se trouvait dans le train. Monte un couple d'asiatiques qui s'installe face à elle. Et qui au bout de quelques minutes hoquette d'un fou-rire nerveux. Face à l'hilarité des deux compères, un peu vexée, mon amie leur demande le pourquoi de leurs larmes : sur le devant de son chemisier, en chinois, il était écrit "ici il y a du bon lait"...

    "Born to go in the milky way" !

    Heu... Bon, revenons à nos moutons tricolores... Sur le devant de la petite chemise cocorico, il y avait toute une série de blasons cousus, et un dessin de voiture en encre plastifiée. J'ai réussi à enlever, au fil des mois, en prenant l'ouvrage petit bout par petit bout, à peu près toutes les décorations.  Sauf un reste de dessin plastifié, et une inscription en rond, brodée tellement finement que je risquais, à vouloir la faire disparaître, d'abîmer le tissu... Je comptais m'y remettre dans les jours qui viennent, en douceur, pour enfin faire disparaître la chose.

    Sauf que maintenant, la chemise va au jeune homme ! Plus question de rigoler, il fallait agir. Aller, à défaut d'enlever, on va dissimuler !

    Alors on met quoi ? Des thermocollants ? Rien d'assorti dans mes placards...

    Heu, j'ai fait l'association "born to be wild" et "born to be a star" dans ma petite tête, ai pensé au motif chéri de la blogo en ce moment, et hop, je me suis lancée !

    Un patron issu des étoiles lumineuses qui sont sur la table de nuit de mon fiston, des tissus bleu blanc rouge assortis et zou !

    2010-09 Chemise BBR 1.jpg

    Une étoile, deux étoiles, ah, non, on voit encore un petit bout d'inscription (si, si, en gris, sous l'étoile du bas !). Le reste d'encre grise sur le côté droit devrait, lui, pouvoir être enlevé délicatement... Aller, une troisième étoile !

    2010-09 Chemise BBR 2.jpg

    Une couture vite fait autour pour bien fixer le tissu, et on passe au bourdon !

    2010-09 Chemise BBR 3.jpg

    Et voilà, après "born to be wild", je préfère quand même "I'am a sewing star" ! YES !

  • Quand l'inspiration va !

    Tout va !

    Figurez vous qu'hier matin, je suis allée faire le marché.

    Bon, rien de bien extraordinaire à cela. Mais sur ce marché là, il y a aussi plein de vendeurs de vêtements neufs à tout petits prix.

    Super ! J'ai pris 4 petits trucs pour ma Poupette, le tout pour la modique somme de 10 euros, dont ce petit chemisier en taille 12 ans... 

    2010-08 Transformation chemisier.jpg

    Mais enfin, dame nain, prendre une chemise à smocks en taille 12 ans pour une miss Poupette qui en a 3, était-ce bien raisonnable ?

    Parce que les smocks, c'est pas comme le whisky, après neuf ans d'âge, c'est sans doute pas terrible côté "petits élastiques là". Et puis allez savoir, lorsque ma Poupette jolie aura 12 ans, acceptera t'elle de mettre les vieux trucs achetés pas sa maman 9 ans auparavant ?

    Bon, je vous promène un peu là... Parce que si j'ai acheté une petite chemise à smocks taille 12 ans pour mon Poupinou joli, c'était parce que j'avais une petite idée derrière la tête ! Et pas dans le registre des conserves !

    Bon, je pensais vous faire un petit tuto sur la transformation de la chose. Mais le tissu, comme vous pouvez le constater, côté photogénie, c'est pas ça ! Si, si, il est ravissant, tout fin, mais une fois pris en photo, il est, comment dire ? Légèrement entêtant !

    Alors je ne vous en impose pas trop de clichés, juste quelques uns...

    2010-08 Transformation chemisier (1).JPG

    Après avoir tendu le tissu, j'ai tout d'abord enlevé le col et découpé l'encolure pour la transformer en carré.

    2010-08 Transformation chemisier (2).jpg

    Ensuite j'ai utilisé le col décousu pour faire la parmenture intérieure.

    2010-08 Transformation chemisier (3).jpg

    Et hop ! Ça rend bien, même côté jardin !

    2010-08 Transformation chemisier (4).jpg

    Deux petits élastiques pour resserrer le bord des manches, et voilà !

    Bon, je vous le concède, on ne voit pas grand chose sur la photo, mais, il faudra me croire sur paroles, le rendu est vraiment sympa ! Un peu comme les petites robes quaker, très larges au niveau des hanches.

    Et une Sca'lett, une !!! 

    ********* 

    Bon, et puis, pour ne pas vous laisser sur cette impression rétinienne quelque peu saturée, une autre petite création du jour...

    Alors voilà, au cours de mes petites promenades, j'ai trouvé cette magnifique petite tunique sur le très joli blog de "fait par maman". Et je suis tombée en pâmoison devant les petits plis du devant, et la patte de boutonnage... On est peu de chose parfois...

    Fait par maman.jpg

    Je l'es ai tellement aimés ces petits détails, que ni une, ni deux, je les ai appliqué à une petite création maison. Toujours mon "patron bécasson" de tunique, mis au point depuis un petit moment, et une improvisation pour la transformer en robe de printemps pour Miss Poupette.

    2010-08 Robe à fleurs.jpg

    Et voilà mon interprétation à moi !

    2010-08 Robe à fleurs (1).jpg

    Une variation autour des plis et patte.

    2010-08 Robe à fleurs (2).jpg

    Un drap Vintage 1960 tout doux, un ancien petit bouton en nacre.

    2010-08 Robe à fleurs (3).jpg

    Et j'ai refais les mêmes plis dans le dos et sur les épaules ! (Ben oui, sinon, c'est pas drôle !)

    Quand l'inspiration va, tout va !

  • Drôle de dames n°2

    Aujourd'hui, j'ai règlé le sort de ma drôle de dame n°2...

    Vous vous souvenez de ces trois belles dames aux motifs joyeux, colorés, aux tissus vaporeux et aériens. De ces merveilles aux tailles fines, et à la mousseline légère.

    2010-07 Chemises récup 1.jpg

    Les pois furent pour la semaine dernière, cette semaine, ce fut au tour de la dame rose...

    La belle fut découpée, libérée de son col, et de ses pinces un peu guindées.

    2010-07 Chemise récup rose 1.jpg

    Un patron bécasson maison. Une base toujours similaire et des improvisations au fil de mes envies. Ici, j'ai découpé mes parmentures dans la partie haute de la chemise. Et puis je me suis dis que si je me servais de la découpe d'origine des emmanchures, ça pourrait être rigolo. Cela me permettais d'utiliser le maximum de tissu possible (ben oui, Miss Poupette grandit, les tuniques en mouchoirs, par exemple, c'est encore possible, mais il faut en trouver des grands maintenant !) Aller, j'essaye.

    Au passage, oui, oui, vous aurez reconnu mon petit mouton piqueur et son copain le peson du XVIIIe. Des vrais larrons en foire ces deux là !

    Et voilà la nouvelle venue ! 

    2010-07 Chemise récup rose 2.jpg

    Ma petite dame rose a été transformée cette fois-ci en robette, ou tunique longue.

    2010-07 Chemise récup rose 3.jpg

    Et comme j'ai réutilisé le dessin des emmanchures de la chemise d'origine, les manches sont plus larges, et n'ont pas de petits frous-frous sur le dessus ; qu'à cela ne tienne, je me suis rattrapée sur le bord de manches !

    Bon, je reste dans ma Sca'lett attitude, mais ça me plaît bien !!!

    *****************

    Ste Anne.jpg

    Et puis, et puis, je ne pouvais finir ce petit mot sans un immense MERCI. Hier, j'ai eu une belle belle belle Sainte Anne, pleine de petites pensées et de mots gentils...

    Ce fut doux, grâce à vous.

  • Petits pois à la Scarlett

    Qui dit vacances, dit petites choses plaisantes...

    Où comment mettre en application les idées qui me trottent dans la tête depuis, pfiou... Un petit moment déjà !

    Alors, voilà les drôles de dames vers qui se tournent mes pensées ces derniers temps :

    2010-07 Chemises récup 1.jpg

    Trois belles chemises aux imprimés colorés, abandonnées par leurs anciennes propriétaires. Deux d'entre elles sont neuves, laisées sans doute sur le carreau (fleuri) d'un improbable résultat de régime mayo (Elles affichent toutes deux un gringalet petit 34). La troisième était plus guillerette, avec ses petits pois fruités, mais n'a probablement pas eu la chance de passer le cap de la mode de l'été dernier.

    Qu'à cela ne tienne, moi, Charlie, j'ai décidé de m'occuper de ces trois drôles de dames !

    Ouh là là, mais je vais où là ? Je m'égare...

    Bon, enfin, oui et non je m'égare, je leur ai bel et bien trouvé un nouveau rôle à ces belles dames là !

    Aller, ce soir, c'est la dame au petit pois qui ouvre le ban !

    La belle fut transformée cet après-midi, les manches conservées telles quelles, les pinces ouvertes...

    Petite vision de ma table à repasser en cours d'opération :

    2010-07 Chemises récup 2.jpg

    Ahhh, mais qu'as tu fait dame Nain ? Ben oui, alors que je prenais une petite photo informative, pensant vous faire un petit résumé, je m'apperçois avec horreur que j'avais monté mes manches sur la partie haute de la tunique prévue, et non sur les parties haute ET basse...

    Tadam, dadam, dadam... Interlude.

    Pour vous faire patienter, un gros plan sur mon copain de table à couture, j'ai nommé : mon peson d'orfèvre du XVIIIe siècle :

    2010-07 Chemises récup 3.jpg

    Hein ? Ton quoi ???

    Ouiii, mon peson d'orfèvre, le truc qui s'emboîte, là, sur la photo. Je ne sais pas combien il pèse en tout, mais il doit avoisiner les 2 kg à lui tout seul. Il appartenait à mes grands-parents. Je m'en sers pour tenir mes patrons sur les tissus, pour écraser mes cartonnages... Accessoirement, mes loulous me l'empruntent pour le transformer en jeu de cube (ses godets font de très belles pyramides !), et se muscler les bras.

    Plus prosaïquement, il servait à peser les métaux en fusion chez les anciens orfèvres (or et argent), si, si.

    Bon. Revenons à nos moutons.

    Ouf ! J'ai repris ma bourde, refait mes coutures. Et voilà Miss Petits pois après sa transformation !

    2010-07 Chemises récup 4.jpg

    Une tunique pour la collection Printemps/Eté 2011 de Miss Poupette. Un patron maison bécasson, un "Mâm Sca'lett" aux petits pois pour ma princesse à moi !

     A qui le tour mesdames ???

  • Petits bouts pour petit bout

    Vous vous souvenez ? Je vous parlais il y a quelques jours de mon petit bout de body... 

    2010-02 Body PB 3.jpg

    Et bien, tout comme le petit loup qui l'a porté, il a grandi lui aussi !

    2010-02 Plaid 2.jpg

    L'idée d'un petit morceau de mémoire à transmettre à mon petit d'homme a fait son chemin... Tout doucement vers un plaid rien que pour lui.

    2010-02 Plaid 3.jpg

     J'avance à petits pas...

    2010-02 Plaid 4.jpg

    Je brode ses premiers dessins (admirez au passage les mains de monsieur papa, "moultitache" comme dirait Liloo dans le 5e élément !)

    2010-02 Plaid 5.jpg

    Comme des petits bouts pour mon petit bout...

    ************

    Et puis, et puis, eBay ayant fait des mic-mac, la première mise en vente de mon petit panier de bébés a été annulée. Le problème est heureusement résolu. 

    Le voilà à nouveau en vente à partir de ce soir...

    Et c'est ICI !

    2010-02 Panier bébés 24.jpg

     Belles et douces choses à vous qui passez par là.

    Anne

  • Tout est dans le pull !

    Il y a une question devenue traditionnelle à la maison.

    Je suis en train de coudre, de couper ou de repasser. Miss Poupette passe à côté de ma table de couture et me dit "est pour moi la yobe ?" "est une yobe de pincesse ?". Traduction Poupette/Français : "serais-tu, ô ma douce petite maman, en train de me coudre une nouvelle petite robe ? Serais-ce à nouveau, pour mon plus grand bonheur, une robe de princesse qui tourne ?".

    Et là, invariablement, une autre petite voix s'élève à côté : "Et pour moi ? Tu me fais quelque chose en couture ?".

    Ahhh, s'il est vrai que j'ai beaucoup cousu pour mon bébé garçon, j'avoue désormais m'amuser beaucoup plus à concevoir des robes ou des tuniques pour petite fille que des pantalons ou des chemises pour petit/grand garçon...

    Mais il n'était pas écrit que je ne ferais pas de Mâm Sca'lett pour petit gars ! L'idée me trottait dans la tête depuis un moment. Restait à faire le patron... Et à trouver le pull idéal !

    Le pull idéal ? Mais enfin, madame nain, il est dit ici que tu devais coudre ! Pas trouver un pull tout fait !

    Et ben si ! Il me fallait un pull. Mais pas n'importe quel pull. Un beau pull, avec un principe Mâm Sca'lett : le sortir du placard, ou l'acheter pour une toute petite somme.

    Et voilà que la semaine dernière, dans un vide-grenier, s'est présenté à moi LE pull idéal : un superbe pull en cachemire de grande marque, d'une douceur veloutée, d'une couleur juste appropriée et d'un prix mini mini.

    2010-02 Pull cachemire 1.jpg

    Le pull en question avait cependant souffert, passé par erreur dans un bain chaud, il affichait au compteur un XL vengeur, pour une taille devenue plus proche du petit baigneur...

    Alors allons-y, poussons le bouchon un peu plus loin ! Et hop, à la machine ! A 90° !

    Mais où va ce billet ? Un pull en cachemire, à 90 ° ?

    Et oui ! Parce que si la laine de ce beau pull là était devenue inutilisable un peu feutrée, elle s'est révélée fantastique une fois bouillie !

    Et que fait-on avec de la laine bouillie ?

    Une jolie vareuse !

    2010-02 Pull cachemire 2.jpg

    Le col était tout prêt, la petite ouverture d'aisance aussi, ne restait plus qu'à faire un "patron bécasson" maison.

    2010-02 Pull cachemire 3.jpg

    Et voilà une vareuse pour mon petit marin d'eau douce !

    Heureux comme Ulysse !

  • Nain.de.Jardin, collection bébé

    A la recherche de mon petit chemison en torchon, me voilà plongée dans les cartons...

    Dans lesquels, j'ai retrouvé de petites choses fabriquées pour mes petits.

    Une petite barboteuse en toile de Jouy...

    2005- Barboteuse toile de Jouy 1.jpg

    Et une veste, pure Mâm Sca'lett, un petit manteau tout chaud, taillé dans une de mes vestes à moi.

    2005- Veste Chinoise 1.jpg

    Où comment fair partager à mes enfants mes petites vibrations asiatiques...

    2005- Veste Chinoise 2.jpg

    Et avec toujours ce même credo :

    "ce qui est bien avec la réutilisation, c'est qu'on n'a pas besoin de s'occuper des boutons !"

    Belle journée à vous !

    Anne

  • Inspirations...

    Regardez ce que je viens de voir sur le blog des Centidéalistes...

    100 idées torchons.jpg
    Un bébé Mâm Sca'lett ! Des vêtements en torchons...
    Non, c'est fou ça...
    Parce que regardez ce que j'avais cousu pour mon petit lapin quand il avait 6 mois...
    Chemise en torchon.jpg
    Une petite chemise toute douce, faite avec les torchons du trousseau de mon grand-père (oui, mon grand-père a eu un trousseau !), ourlés et brodés dans les années 1930...
    Ca mérite bien un petit retour en arrière psychanalitique !
    Voilà ce que c'est d'avoir été élevée avec 100 idées dans le biberon, d'avoir rêvé des heures durant sur ce que j'aurais aimé faire, ou coudre, ou broder, ou tricoter...
    2005- Chemise torchon.jpg
    Faut-il croire que tout cela s'est imprimé, fut impregné...

    Un plaisir immense, mais une réelle frustration en fait. Parce qu'à l'époque, mes toutes petites mains n'avaient pas encore l'agilité nécessaire pour se lancer, ou si maladroitement...

    Et puis, l'année de mes 16 ans, mes parents ont déménagé. La collection de 100 idées est partie à la poubelle, rapidement, si rapidement prélevée de quelques articles sur les alphabets, les collections de boutons et les maisons de poupées (je rêvais de celle de la fleuriste...). J'en ai encore des frissons.

    Est-ce pour cela que je me suis lancée dans la couture ? Sans doute un peu, voire beaucoup...

    Les muses parfois s'amusent...

  • Du coq à l'Anne...

    Oui, je sais, j'ai envie de printemps, de couleurs fraîches, de linon blanc, de vert tendre...

    Mais souvent femme varie, la littérature vous le dira, c'est bien connu !

    Et en fait de variation... J'étais tellement contente de mon petit bloomer bécasson maison, qui va très très bien à Miss Poupette, que je suis partie... du coq.

    2010-Janvier toile de Jouy 2.jpg

    Pour aller à l'Anne !

    Après avoir terminé l'ensemble vert anis, j'ai regardé mon placard à tissu dans le fond des yeux, avec en tête de continuer à faire des tenues assorties pour les beaux jours à venir. Et puis je suis tombée sur ce petit coupon là :

    2010-Janvier toile de Jouy 1.jpg

    Une jolie bordure en toile de Jouy ancienne, chînée il y a déjà bien longtemps, et dont je pensais faire un petit sac.

    Et en fait de sac, je suis finalement arrivée à ce résultat là !

    2010-01 Ensemble toile de Jouy 1.jpg

    Une jolie sur-chemise Sofia, réalisée d'après le patron de C'est dimanche, et un bloomer assorti.

    2010-01 Ensemble toile de Jouy 2.jpg

    Alors certes, on est un peu loin des verts tendres printaniers, mais pour les dernières chaleurs de l'automne 2010, ce sera parfait !

    Excellent et doux week-end à vous !

    Anne

  • Petits petons

    Tiens, aujourd'hui, un petit post pour les petons.

    Les tous petits, les tous neufs, ceux des petits tout juste arrivés.

    Parce que je vois souvent sur vos blogs des tenues de rêve pour tous petits, mais que j'ai toujours l'impression qu'il manque un t'it quelque chose...

    chausson-cuir-souple-petits-pois.jpg
    Ceux là, pour les rois des petits pois, viennent de LA.

    Bon, et puis parce que j'aurai rêver faire CEUX LA, mais que je n'ai jamais pris le temps...

    Chaussons Lark .jpg

    Alors courrez chez petit citron, y'a un super patron ! Ou chez Maked, parce qu'ils sont super aussi...

    Patron chaussons.jpg
    Et vivent les petits petons !
  • L'atelier du père Noël 1

    En ce moment, c'est un peu la surchauffe dans mon atelier. Parce Noël s'approche à grands pas et que c'est pas tout, mais en bon lutin que je suis, faut que j'assure un peu sur les commandes !

    Alors, alors, qu'avons nous dans le carnet de commandes ? Je récapitule...

    *Des housses de coussins pour mon grand frère.

    *Une tunique pour ma nièce de 8 ans.

    *Une tunique pour ma nièce de 10 ans.

    *Un petit tablier pour ma filleule.

    *Un petit truc pour l'amoureux (j'en dis pas trop, parce que bon, ça lui arrive de venir jeter des petits coups d'oeil par ici !).

    *Deux petits cadeaux pour les rondes anniversaires des copinautes créatrices.

    ********

    Et alors, t'en es où de tes commandes madame nain ?

    Ben, faut que je bosse !

    Enfin, si, si, y'a déjà un paquet de fait et tout bien emballé. C'est celui là :

    Une petite tunique pour ma nièce Marie, petite blondinette de 8 ans.

    2009-12 Tunique Oslo Marie 1.jpg

    Une tunique made in "Mâm Sca'lett". Réalisée à partir d'une chemise de l'amoureux dont le col et les poignets affichaient quelques défaillances, mais dont le tissu, d'une telle douceur, avait encore une bien belle tenue.

    Pour le patron, c'est un mélange entre le fameux "Oslo" de C'est Dimanche et la tunique à col carré des Intemporels pour enfants.

    Mais pourquoi un tel mélange me direz vous ? Et bien, parce que l'amoureux, il n'affiche au compteur qu'un L de base, et que pour réaliser un Oslo de 8 ans, il aurait fallu une chemise en XL voir XXL ! Alors je me suis adaptée !

    2009-12 Tunique Oslo Marie 2.jpg

    Bon, et puis l'intérêt des chemises, rapellez-vous, c'est qu'on peut en utiliser les boutonnières !  

    Du coup, pour la tunique de ma nièce Alix, petite brunette de 10 ans, point de chemise en vue, mais un "Oslo" complet, réalisé dans un petit tissu trouvé chez Toto ; un joli marron glaçé à motifs de petites roses blanches.

    Bon, elle est en cours, vous la verrez lorsqu'elle sera finir, promis ! En attendant, je vous montre le tissu en question, que j'ai déjà utilisé pour faire une petite robe à ma Poupette jolie.

    2009-12 Petite robe d'écolière.jpg

    Un patron maison pour une petite robe d'écolière bien ample, qui lui donne un petit côté "Chocolat Menier", j'adore !

    chocolat-menier.jpg
    Excellent lundi à vous !
    Anne
  • Et hop !

    Et voilà, "Ayé", comme dirait Miss Poupette !

    J'ai fini mon "mâm' Sca'lett' en napperon de thé... Bon, la phrase est un peu sibylline, j'en conviens...

    Pour savoir ce qu'il en est du napperon de thé, il suffit juste d'aller jeter un petit coup d'oeil à mon post précédent. Quant au "Mâm' Sca'lett", c'est mon petit syndrome de récupération à moi, où comment créer de nouveaux vêtements avec du linge ancien, torchons et autres rideaux de grand-mère...

    Bon, alors, je résume : un joli petit napperon de thé acheté 20 centimes samedi matin dans une brocante lyonnaise. Et puis un retour à la maison, avec une idée qui naît dans ma petite tête lorsque je l'ai sorti de son sac. Et hop, sur la table de couture !

    2009-11 tunique napperon à thé 1.jpg

    Il m'a attendu bien sage, le temps que je lui sorte un coupon de drap ancien en métis bistre, avec des petites inclusions de coton brut. Ça lui a fait un effet !

    Et à moi aussi d'ailleurs ! Zou, je sors mon patron favori de tunique maison, et voilà que de l'union de monsieur drap et de mademoiselle napperon est née... Une tunique pour ma fée !

    2009-11 Tunique napperon de thé 1.jpg

    J'ai évidé le centre du napperon pour le transformer en une espèce de plastron, et créé un intérieur/extérieur en utilisant la parmenture intérieure de la tunique comme support d'accroche. Ainsi, si le col est cousu bord à bord, il n'en est pas de même pour les manches ballons, partiellement recouvertes par le bord crocheté du napperon, mais sans points de couture pour les relier.

    Pour conserver intact cet aussi joli travail de broderie, j'ai laissé l'ensemble du napperon s'épanouir sur la tunique, avec un pan plus long dans le dos.

    2009-11 Tunique napperon de thé 2.jpg

    Un galon ancien fleuri pour la fermeture (que je vais remplacer par un biais bistre plus discret je crois, ça s'impose...), quelques points de couture pour créer de petits plis sur les côtés du plastron, un joli noeud pour ajouter une petite touche "made in moi" sur le devant, ...

    Et voilà ma "tunique/napperon de thé" !

    2009-11 Tunique napperon de thé 3.jpg

    Pour le style, j'hésite entre le plastron de pharaon égyptien et le costume traditionnel russe !

    Mais c'est assez amusant non ? 

  • Inspiration...

    J'ai une chance infinie... Je sais coudre.

    Baignée dans l'univers couturier de ma maman et de mes grands-mères, j'ai appris l'art de tenir une aiguille en observant, essayant, testant.

    En rangeant mes tiroirs hier, je suis retombée sur les petits vêtements que j'avais cousu pour ma petite poupée ARI mini mini lorsque j'étais enfant.

    2009-11 Ma petite couture enfantine ARI.jpg

    Trench coat, pull, culottes, bonnet, écharpe, tunique ou robe du soir ! Jusqu'au cartable avec ses petits cahiers...

    Je devais avoir 7 ou 8 ans, et ma fois, si toutes ces petites choses sont bien maladroites, j'avoue avoir eu un petit pincement au coeur. C'était aussi mes premiers essais de tricoteuse. Je comprends un peu, du coup, pourquoi je me suis arrêtée sur ce sujet là !

    Voilà, tout cela pour dire qu'une fois la technique à peu près comprise, la couture est une éternelle progression. Progression dans le geste, dans la finesse. Mais aussi dans la réalisation, la création.

    Ainsi, après avoir beaucoup utilisé de patrons tous faits, je me suis lancée dans les patrons maisons. Un sacré challenge, que je teste au quotidien sur ma poupette. Heureusement, la biquette ne s'en plaint pas !

    Regardez vers quoi je me dirige en ce moment :

    2009-11 tunique napperon à thé 0.jpg
    Un petit napperon 1900 en lin, avec de superbes jours faits à la main...
    2009-11 tunique napperon à thé 1.jpg
    Un beau drap en métis bistre...
    Je finis de monter la manche de la petite chose réalisée avec ces deux jolies choses, et je vous montre ce que j'en ai fait !
    A tout bientôt donc !
    ****
    Et puis une petite spéciale dédicace à Gigi, qui passe me voir, me laisse des petits messages, et qui a chargé Rebecca de me transmettre de douces choses sur le salon création et savoir faire le week-end dernier. Merci Gigi, je suis très touchée...
    J'ai parfois un peu de mal à répondre à tous vos messages, le temps file trop vite, mais sachez que le coeur y est...
    Passez une douce et belle journée !
    Anne 
  • Lorsqu'on a le bras long...

    Figurez vous que mon cher et tendre à le bras long !

    Euh..., long comment ? Ben si long, que chaque nouvelle chemise subit invariablement le même sort ! A savoir, un coup de ciseau au niveau du coude... Et voilà les chemises aux manches pas si longues que ça transformées par mes soins en chemises à manches tout à fait courtes !

    Bon, du coup, bien rangés dans mes placards, pleins de pauvres petits poignets de chemises abandonnés attendent qu'on leur réserve un sort meilleur !

    Et puis, il y a quelques temps, après avoir coupé la derniere chemise, j'ai hésité à ranger les deux compères. Allez savoir, les idées naissent comme ça, d'un coup d'un seul. J'ai regardé ces deux manches là, et hop, je me suis lancée !

    Voilà les deux petites choses en question, taillées dans un très joli tissu à fins carreaux, comme un cahier d'écolier.

    2009-11 Chemise bord de chemise 0.JPG
    Et voilà ce que j'en ai fait ! Vous ne voyez pas ? Mais si, regardez d'un peu plus près !
    2009-11 Chemise bord de chemise 1.jpg

    Je les ai utilisées pour faire une chemise à ma Poupette !

    Et hop ! Comme par magie, le poignet s'est transformé en col !

    2009-11 Chemise bord de chemise 2.jpg

    Et point besoin de faire une patte de boutonnage si compliquée devant, elle est déjà toute faite !

    Comme il me restait du tissu (si, si !), j'ai fait des petits évents sur les côtés, et bordé le bord des manches et la fermeture du dos. Et puis aussi mis des petits noeuds jolis ça et là, juste pour mon petit plaisir de maman couturière !

    2009-11 Chemise bord de chemise 4.jpg

    C'est rigolo comme idée non ? Du pur Mâm' Scal'ett, j'adore !

  • Rosa, rosa, rosam...

    Où le syndrome de Mâm' Sca'lett... Et oui ! Encore !

    Quoi, une robe en torchon, un pantalon en toile à matelas ? Une veste en rideaux ? Non, point cette fois-ci !

    (Quoique je suis en train de faire un cabas, vous m'en direz des nouvelles, à propos de rideaux ! Je vous montrerai la bête une fois finie...)

    Non, pour ce petit truc là, je me suis dirigée vers le rayon rose de mon placard à tissus, et j'ai pioché dans les taies d'oreiller !

    Une taie Vintage toute douce, en gros Vichy rose et blanc. Pour le patron, je voulais essayer la tunique raglan des Intemporels pour enfants

    Et allez, c'est parti pour une nouvelle tunique pour Miss Poupette ! Bon, une fois la petite chose achevée, je l'ai trouvée un peu simplette...

    Quoi faire ?

    Je replonge dans le rayon "rose", et j'en sors des petits mouchoirs anciens brodés. Super ! Et puis des petites roses en tissu, pas mal... Allez, on customise !

    Et voilà le résultat !

    2009-11 Tunique Vichy rose 1 .jpg

    Une petite tunique pour ma fleur du matin sur le thème des roses.

    2009-11 Tunique Vichy rose 2.jpg

    Et vous avez remarqué ? Je l'ai eu mon bouquet d'anniversaire ! Amené par belle-maman hier après-midi.

    Rosa, rosa, rosam...

    Bon week-end à toutes !

  • Chimère...

    Aujourd'hui, un petit aperçu de ma table à couture.

    Figurez-vous qu'il y a quelques mois, je craquais pour un petit kimono d'enfant de la créatrice de Lucky Wang. Tissu magnifique, emballage à croquer. Tout était parfait, j'imaginais assez volontier ma poupette dedans...

    Lucky Wang Kimono poupette.jpg

    Sauf que ma poupette, elle, elle ne se voyait pas, mais pas du tout à l'intérieur ! Impossible de lui faire garder le kimono en question sans qu'elle essaye de l'enlever en gigotant dans tous les sens !

    Bref, moi qui cède rarement à ce type d'impulsion textile, je me retrouvais avec un charmant petit kimono sur les bras, mais sans le modèle pour le porter, c'était fin !

    Bon, je n'allais pas m'avouer vaincue tout de même !!! Connaissant quelque peu la miss poupette en question (et pour cause, c'est moi qui l'ai faite !), j'ai pensé "et pourquoi ne pas contourner la chose ?".

    Parce que la couture de maman, miss toutou, elle adore !

    Alors allons-y pour un détournement !

    2009-10 kimono tunique 1.JPG

    Et voilà monsieur kimono transformé en madame tunique...

    2009-10 kimono tunique 2.JPG

    J'ai coupé les pans de devant, créé un col carré, récupèré le tissu pour en faire les bordures du col, et utilisé une petite nouette pour faire une fleur sur le côté. Et il me reste encore 4 cm2 de tissu qui devrait intégrer un patchwork !

    2009-10 kimono tunique 3.jpg

    Et bien, pari gagné ! Ma chimère textile a été adoptée aussitôt débarquée de ma table de couture !

    Ahh, les filles !

  • Tout est bon dans le torchon... Suite

    Souvenez-vous, en août dernier, j'avais cousu deux petits trucs pour ma poupette... Avec d'anciens torchons (à voir ICI).

    Rien à faire, je trouve à ces anciens torchons un charme fou.

    Du coup... J'ai continué !

    Avec cette fois-ci une robe trapèze.

    Nain de Jardin 2009-09 Robe torchon 2.jpg

    Un patron maison plus qu'hyper bécasson (je le mettrai en ligne d'ici peu, promis !).

    Nain de Jardin 2009-09 Robe torchon 3.jpg
    Un joli torchon à carreaux bleus.
    Nain de Jardin 2009-09 Robe torchon 1.jpg

    Et voilà le résultat !

    Quant à miss Poupette, vous le savez déjà, elle adore faire les essayages, tourner avec sa robe,... Une vraie fille quoi ! Et moi je fonds...

  • Tout est bon dans le torchon !

    Dans le suite de mes récupérations textiles à la "Mâm' Sca'lett", après la tunique en mouchoirs, le pantalon en traversin, la robe en bordure de drap brodé, le pantalon en toile à matelas ou encore la tunique en serviette damassée (à voir LA)...

    Voilà aujourd'hui la ligne "tout est bon dans le torchon" made in Nain.de.Jardin" !

    Je me suis amusée cette semaine avec des anciens torchons de cuisine... Ben oui, pourquoi pas ? C'est joli les torchons de cuisine !

    Et voilà le résultat :

    2009-08 Pantalon torchon.jpg

    Un pantalon "mi sarouel", patron maison (dont le tuto est ICI).

    2009-08 Robe torchon.jpg

    Et une robe cousue d'après un patron de chez Oliver + S, réalisée avec l'ancien tablier de cuisine de ma Bonne-maman...

    2009-08 Vêtements torchon.jpg

    J'aime travailler ces tissus anciens... Comme une prolongation de l'histoire familiale, un petit rappel affectif, un doux souvenir...

  • White chocolate and brown scottish sugar

    35° en ce moment sur mon balcon...

    Bon, je m'habitue peu à peu. Du coup, je couds, je couds !!!

    Et voilà le résultat de ces derniers jours !

    Trois coupons différents de laine vintage entre cookie, brun et chocolat blanc, trois pièces assorties.

    2009-08 Tenues écossaises 3.jpg

    Une veste kimono doublée, un short d'hiver et une robe "mathématique" (dont le tuto est LA)

    2009-08 Tenues écossaises 2.jpg

    Je trouve à ces mélanges de motifs, à ces associations de couleurs un côté sucré et chocolaté, et j'aime ça !

    Quand à ma miss poupette, mon petit rat, comme elle aime ma couture à moi, elle danse à chaque fois !

  • Mâm' Sca'lett 3, ou le patron bécasson n°2...

     

    Aujourd'hui, un nouveau « patron bécasson »

    made in Nain.de.Jardin !

     

    Un petite « robe mathématique » pour Poupette.

     

    Pour vous rafraîchir la mémoire (et Dieu sait qu'en ces périodes estivales, un peu de fraîcheur fait du bien !), un patron « bécasson » selon moi, c’est un patron tout bête ! Facile à faire de la coupe du patron à la réalisation du vêtement, qui demande peu de matériel, juste un peu de tissu, un bouton, un crayon, du papier, des épingles, des ciseaux et une machine à coudre (ou des petites main laborieuses si on n’a pas de machine…).

     

    Et  « mathématique » , qu’est-ce-à-dire ? Ben, figurez vous que chez les nains de jardin, on tricote parfois du bonnet ! Lorsque j’ai créé ce patron, j’ai cherché une formule qui puisse donner une robe à la jolie coupe, avec un tombé harmonieux, et dont les mesures soient adaptables sur toutes les petites filles, quelle que soit leur taille, sans avoir à faire de retouches dans tous les sens. Il me fallait donc une base de travail qui soit facile à retenir. Alors allons-y pour un 20/30/40/50. Et ça donne quoi un « 20/30/40/50 » ?

    Et bien, ça donne ça :

     

    Patron bécasson robe 0.jpg

     

    Un patron où la moyenne des tailles est systématiquement un multiple de 10.

     Je vous explique :

     

    Bon, les mesures pour commencer.

    Quatre mesures seulement à prendre :

     

    Patron bécasson robe 1.jpg

    *1- La hauteur du buste

    *2- La largeur de poitrine (= tout de poitrine divisé par deux)

    *3 La hauteur taille / mi-mollets

    *4 La hauteur épaule /mi-mollets

    La mesure la plus importante est celle du tour de poitrine.

    Les autres mesures sont là pour que vous puissiez bien calibrer le patron.

     

     

    Après, comment fait-on le patron ?

    Vous prenez un papier kraft ou du papier spécial patron, et vous reportez les mesures selon le croquis (à l’échelle) ci-joint (cliquez dessus pour l'avoir en grand).

     

    Patron bécasson robe 3.jpg

     

     

    Avec ce patron, on part donc sur le principe que la moyenne de toutes les tailles est un multiple de 10.

    Par exemple le tour buste de votre poupette à vous est de 55 cm. Vous divisez la mesure par deux (soient 27,5 cm de largeur de buste).

    Important !!! Pensez à ajouter 5 cm à cette mesure de largeur de buste, pour l’aisance. Et puis parce que cette robe est volontairement un peu large, c’est joli comme tout !

     

    Reprenons :

    27,5 cm + 5 cm = 32,5 cm.

    Donc, si tout le monde suit :

    -hauteur du plastron = 22,5 cm (20 + 2,5 cm)

    -largeur du buste = 32,5 cm (30 + 2,5 cm)

    -hauteur du bas de la robe = 42,5 cm (40 + 2,5 cm)

    -largeur du bas de la robe = 52,5 cm (50 + 2,5 cm)

     

    Et voilà ! Bon, ma poupette à moi étant dans la moyenne des louloutes de son âge, tout cale bien avec cette méthode. Si toutefois votre grenouille a hérité des grandes pattes de son papa ou votre dindounette du coffre de son arrière-grand-mère, les autres mesures sont là pour vous permettre d’allonger ou de raccourcir la robe selon ses propres mesures...

     

    Reportez donc le haut du patron sur votre papier, avec un devant, et un dos (la bordure du col est un peu plus haute dans le dos).

     

    Patron bécasson robe 3 bis.jpg

    Bon, passons aux explications en direct !

     

    A-Le choix du tissu.

    Bon, comme on ne change pas une équipe qui gagne, et que Scarlett O’Hara je suis, Scarlett O’Hara je reste (voir ICI, et ailleurs sur mon blog), j’ai repris mon coupon de lin et une ancienne serviette damassée à monogramme !

     

    Patron bécasson robe.jpg

     

    B-Report du patron sur le tissu.

    Faire attention au droit-fil, ou au motif de la serviette damassée si vous choisissez de faire une robe similaire. Si vous utilisez un imprimé avec des carreaux par exemple, pensez bien à positionner votre patron en tenant compte des raccords de motifs, pour que l’ensemble soit joli devant, derrière, et sur les côtés.

     

    Patron bécasson robe 4.jpg

     

    C- La découpe et le surfilage.

    La découpe est toute bête, à 5 mm du trait de report du patron. Sur le tissu extérieur, et sur celui qui va faire l’intérieur (la parmenture). Si, si, on va faire une parmenture, vous verrez, c’est tout simple ! Ensuite, vous surfilez tout le long des tissus.

    Patron bécasson robe 5.JPG

     

    E-Assemblage et couture

    Pour commencer, un simple assemblage à l’épingle des épaules suffit. Une petite astuce pour ne pas avoir à enlever les aiguilles au fur et à mesure de la couture, mettez les perpendiculaires à votre trait et laissez les en place, ça passe tout seul sous l’aiguille de la machine !

    Ecrasez les coutures à l’intérieur.

    Patron bécasson robe 6.jpg
    Etalez à plat les deux parties cousues.
    Patron bécasson robe 8.jpg

     

    Puis accolez les deux parties intérieure et extérieure endroit sur endroit.

     

    Patron bécasson robe 9.jpg

      

    Ensuite assemblez puis cousez l'arrondi des manches.

     

    Patron bécasson robe 10.jpg

     

    F-Là, on passe au col.

    Reprenez vos patrons devant et dos. Mettez le haut des épaules bord à bord. Tracez ensuite le col sur le patron. Reportez le col ainsi dessiné sur votre tissu.

    Patron bécasson robe 11.jpg

     

    Faites une couture sur la partie extérieure et crantez les bords.

     

    Patron bécasson robe 12.jpg

     

    Et hop, on retourne le col !

     

    Patron bécasson robe 13.jpg

     

    Un petit coup de fer, et on s’attaque la pose…

     

    G-Mise en place du col

    Peut-être la partie la plus délicate de ce patron bécasson. Positionnez votre col à sa place, et cousez le grossièrement avec du fil et une aiguille sur le plastron.

     

    Patron bécasson robe 14.jpg

     

    Patron bécasson robe 15.jpg

     

    Ensuite, assemblez vos pièces à l’aiguille le long du col, et cousez à la machine !

     

    Patron bécasson robe 16.jpg

     

    H-Retournement de situation…

    Il faut maintenant retourner le plastron à l’endroit. Pour cela, rien de plus simple. Vous passez par l’une ou l’autre des épaules, et ça se fait tout seul.

     

    Patron bécasson robe 18.jpg

    Et voilà votre plastron !

     

    I-Finition du plastron

    Cousez ensuite les côtés du plastron ensemble, intérieur avec intérieur, extérieur avec extérieur. Idem pour les pans du dos.

    Patron bécasson robe 19.jpg

     

    J-Après le haut, le bas

    Le patron du bas de la robe est simplissime : un rectangle de tissu de 40 cm de haut (+ ou -), et de 1 mètre de large (+ les coutures bien sûr). Assemblez les deux pans bord à bord et surfilez les bords.

    Patron bécasson robe 20.jpg

     

    K-Puis les plis.

    Faites deux petites coutures pour assembler les côtés du bas avec les côtés du plastron.

    Patron bécasson robe 21.jpg

    Et là, vous faites les plis, avec un crayon, une règle, et en prenant soin de bien partir du centre de la robe.

    Patron bécasson robe 22.jpg

    Vous pouvez aussi froncer le tissu. Pour cela, réglez votre machine sur une tension 7, avec un point à 4, et, une fois la couture faite, tirez sur le fil de fronce jusqu’à ce que le tissu soit de la taille du plastron. Une fois les plis définis, assemblez le bas et le plastron, et cousez.

     

    L-Comme Lalala !!!

    Et voilà, ne reste plus qu’à faire l’ourlet du bas, une petite patte de boutonnage dans le dos, coudre un bouton et mettre votre petite étiquette perso.

    Patron bécasson robe 23.jpg

    Et puis si vous le souhaitez, parce que c’est joli comme tout, un petit noeud assorti sur le devant.

    Patron bécasson robe 24.jpg

    ET VOILA !!!

     

    2009-08 Robe mathématique.jpg

     

    Miss Poupette est ravie, ça lui donne un petit côté « Jackie Kennedy Vintage » très chic. Elle défile devant son papa ébahi et sa maman toute fière, et tout le monde est content !  Et oui, chez les nains de jardin, le bonheur c'est simple comme un coupe-fil !

     

    Bonne journée créative à toutes !

  • En cours...

    Pour tout vous dire, chez les nains de jardin, on a des racines internationales. Du Sud, du Nord, de l'Est (ben oui, parce que l'à l'Ouest, c'est la mer...). Du chaud, du froid, de la montagne, des plaines... Un petit panel européen, un doux mélange.

    Sauf que, pardon à mes ancêtres du sud, je crois bien que mes racines nordiques l'emportent en été... Je n'aime pas la chaleur ! Je traîne, je n'ai plus aucune énergie,...et je n'aime pas ça du tout !!!!

    Alors oui, héritage de mon "doux mélange", je crois bien que ce que préfère, c'est le doux, le printemps, l'automne.

    Heureusement, en attendant l'automne (pardon aux adoratrices du soleil !), me traîner devant la machine à coudre ou sur le canapé restent encore du domaine du possible, ce qui me permet d'avancer dans mes petites créas.

    Voilà à quoi je me suis amusée depuis 8 jours :

    Tout d'abord, un petit quelque chose en plus pour Marieno, parce que vraiment, je suis restée baba devant sa générosité et son talent. Un petit merci sous forme de sac à salade...

    2009-07 sac à salade pour Marieno .jpg

    **********

    Et puis, parce qu'elle m'avait laissé mon 1000e commentaire, un truc un peu marrant pour Nine. Christine et moi avons des univers assez différents. Là où je qualifierais plutôt mes goûts de classiques, Nine s'éclate dans les couleurs, les formes et les matières. J'ai donc cherché comment lui faire plaisir à ma façon, avec à la fois des couleurs, de la fantaisie, de l'ancien, et un petit côté pratique.

    Du coup, j'ai pensé à ça :

    2009-07 Sac pour Nine 1.jpg

    Un sac à couture réalisé avec une ancienne tapisserie colorée.

    2009-07 Sac pour Nine 2.jpg

    Et avec plein de petits trucs dedans, je lui laisse la primeure de la découverte !

    2009-07 Sac pour Nine 3.jpg

    *************

    Et puis j'ai aussi cousu pour miss poupette. Etonnant non ?

    Pour les frimats à venir, une petite robe en laine.

    2009-07 Petite robe d'hiver 1.jpg

    Réalisée avec des tissus anciens, une laine au tissé très serré, qui se tient bien, et pour le côté doux, un tissu années 1950, très fluide et vraiment très joli en guise de doublure.

    2009-07 Petite robe d'hiver2.jpg

    J'ai osé le mélange entre le côté rigoureux de la laine et les gros pois plus fantaisistes, et ma fois, j'aime assez !

    2009-07 Petite robe d'hiver3.jpg

    *********

    Et puis, parce que bon, la petite tunique mouchoir (ICI) va vraiment très très bien à ma poupette, j'ai repris le même patron pour lui en faire une autre pour cet été et l'hiver à venir...

    Avec un petit amusement supplémentaire ! Je me suis tout d'abord amusée à teindre une ancienne serviette damassée, ainsi que des petits bouts de serviettes dont j'avais prélevé les monogrammes pour mes boites à couture.

    2009-08 Tunique serviette monogrammée 1.jpg

    Je pensais au départ créer un espèce de patchwork de damassés. Mais les tissus étant différents, les couleurs ont toutes "prises" de manière différente. Laissant de côté les petits bouts, je me suis donc concentrée sur l'unique serviette entière du bain de teinture, avec un pari : faire tenir le patron de la petite tunique dans cette seule et unique serviette !

    2009-08 Tunique serviette monogrammée 2.jpg

    Pari réussi ! Bon, d'accord, pas pour la doublure du plastron, mais pour cela, j'ai trouvé dans mes placards un ancien petit mouchoir à carreaux qui a très bien fait l'affaire !

    Et voilà le résultat !

    2009-08 Tunique serviette monogrammée 3.jpg

    La photo ne rend pas le côté très doux du bleu obtenu. Ni l'incroyable "tenue" de la tunique. Rien à faire, le fait d'utiliser d'anciens tissus permet d'obtenir des résultats très particuliers, notamment sur le maintien du vêtement.

    2009-08 Tunique serviette monogrammée 4.jpg

    Aller, je retourne m'effondrer devant ma machine, d'autres petites créations m'attendent : pour Anne-Sophie, pour Annie, pour Sophie, pour Cathy, pour Séverine et pour Emma ! Y'a du boulot !

    Bon jeudi créatif à toutes !

  • Mâm' Sca'lett 2, ou le patron bécasson...

    Chose promise, chose due !

     

    Aujourd’hui, un « patron bécasson » made in Nain.de.Jardin !

    Mon pantalon pour enfant « mi-sarouel ».

     

    Patron « bécasson » ? Ben oui, tout bête quoi ! Facile à faire, qui demande peu de matériel, juste un peu de tissu, un crayon, du papier, des épingles, des ciseaux et une machine à coudre (ou des petites main laborieuses si on n’a pas de machine…).

    Et  « Mi-sarouel » , qu’est-ce-à-dire ? Figurez vous que trouve ça joli, les sarouels, mais le côté « grosses fesses » parfois un peu moins ! Alors mi-sarouel, chez Nain.de.Jardin, c’est quand même un peu large, ça a un côté rigolo un peu plissé, mais en même temps une tenue plus classique qui me convient bien !

     

    C’est parti pour le tuto, allons y !

     

    Bon, les mesures pour commencer.

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 1.jpg

    Trois mesures seulement à prendre :

    *1- La hauteur entrejambe / taille. Attention à bien la prendre avec la couche pour les petits !

    *2- Le tour de bassin (toujours avec la couche !)

    *3 La hauteur entrejambe / mi-mollet (pour un pantacourt) ou entrejambe / cheville (pour un pantalon)

     

    Après le patron. Comment fait-on ?

     

    Vous prenez un papier kraft ou du papier spécial patron, et vous reportez les mesures selon le croquis (à l’échelle) ci-joint. Cliquez sur l'image pour l'avoir en grand format. 

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 2.jpg 

    Vous pouvez aussi imprimer le patron ci-dessus, mais il est aux mesures de ma poupette, qui, bien que parfaite à mes yeux, n’en reste pas moins un exemplaire unique, avec ses propres mesures !

     

    Pour adapter le patron, une petite technique toute simple :

     

    *- Mesure 1 = hauteur entrejambe / taille

    *-Mesure 2 = Hauteur entrejambe / mi-mollet ou cheville au choix

    *-Mesure 3 bis = tour du bassin x 1,5 ÷ 4. Ouh ! J’en vois qui ne suivent plus là !

    Alors un exemple. Si le tour du bassin est de 52 cm. Vous multiplier 52 x 1,5, ce qui donne 78 cm. Puis vous divisez 78 par 4 (puisque le patron est en 4 morceaux), ce qui donne 19,5 cm. La mesure 3 bis est donc, dans ce cas là de 19,5 cm.

     

    Bon, passons aux explications en direct ! (J’ai l’impression d’écrire un roman photo, c’est trop drôle !)

     

    A-Le choix du tissu.

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 3.jpg

    Bon, on ne se refait pas, Scarlett O’Hara je suis, Scarlett O’Hara je reste (voir ICI) !

    Pour ces explications pas à pas, j’ai pris une ancienne taie de traversin.

    Une belle toile en fil toute fluide, avec de superbes jours faits à la main de chaque côté, et un bord bien net, ce qui m’évitera, flemmarde que je suis, de faire un ourlet au bas des jambes du mi-sarouel !

     

    B-Report du patron sur le tissu.

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 5.jpg 

    Faire attention au droit-fil, à suivre selon la déchirure, c’est le plus simple ! Si vous utilisez un imprimé avec des lignes par exemple, pensez bien à positionner votre patron en tenant compte des raccords de motifs, pour que l’ensemble soit joli.

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 6.jpg 

    Ici, comme mon tissu est large, point besoin de faire de couture intermédiaire, je double mon patron directement sur le tissu.

     

     

    C- La découpe.

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 7.jpg 

    Toute bête, à 5 mm du trait de report du patron.

     

    D- Surfilage.

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 8.jpg

    Sur tout le long du patron, sauf sur le haut, que l’on fera après.

     

     

    E-Assemblage et couture.

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 9.jpg

    Un simple assemblage à l’épingle suffit. Une petite astuce pour ne pas avoir à enlever les aiguilles au fur et à mesure de la couture, mettez-les perpendiculaires à votre trait et laissez-les en place, ça passe tout seul sous l’aiguille de la machine !

    Ecrasez les coutures au fer à repasser.

     

    F-Montage de la ceinture.

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 11.jpg

    Repliez le tissu sur l’envers, en suivant votre trait de patron. Passez un petit coup de fer.

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 12.jpg

    Posez votre élastique le long du pli pour en voir la hauteur.

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 13.jpg

    Tracez un trait à 2 mm en dessous de l’élastique.

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 14.jpg
    Coupez le tissu à 5 mm en dessous du trait.

    Surfilez le tissu.

    Cousez en suivant le trait. Attention ! Pensez à laisser une ouverture pour passer l’élastique !

     

    G-Mise en place de l’élastique.

     

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 15.jpg

    Glissez l’élastique dans la ceinture, avec une épingle à nourrice pour vous servir de guide.

    Une fois l’élastique passé, fixez le bout avec un petit point de couture.

    Saisissez la mini puce à qui est destiné le pantalon pour le lui enfiler ! La partie sans doute la plus difficile de ce patron !

    Adaptez « sur la bête » la taille de l’élastique et la hauteur du bas des jambes.

    Coudre les deux morceaux d’élastiques ensemble, en tirant sur l’ensemble pour bien dégager les morceaux.

     

    H-Finition.

    Faire un ourlet en retournant le tissu sur le bas des jambes (pas besoin ici, puisque j’ai utilisé le bord de la taie de traversin comme bas de pantacourt)

    Faites une petite couture complémentaire pour fermer la ceinture de l’élastique.

    Coupez les petits fils qui dépassent. 

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 16.jpg

    Mettez une petite étiquette qui flattera votre ego de grand-maman, de maman ou de tata douée de ses dix doigts !

    Nain de Jardin Patron mi-sarouel 2009 17.jpg

     

    Et voilà le travail !!!

     

    Alors ? Je continue les tutos ? Ca vous dit un « patron bécasson » pour petite robe de poupette ?