récup

  • Palettes

    La palette est un truc aimé de dame nain.

    Allez savoir pourquoi, encore une fois.

    Sur le fond, sans doute une histoire de compassion.

    Entre la "pataire" de mon enfance et la glaneuse des coins de rue.

    Redonner sa chance, remettre dans le flux.

    Je n'aime pas les choses abandonnées, j'adopte à la vitesse grand V.

    "Au cas où", on sait jamais.

    Alors quand à cette part d'adopteuse compassionnée, s'ajoute mon hortésie adorée.

    C'est le pied !

    Regardez ce que l'on peut faire avec une palette toute bête.

    Palette 1.jpg

    Un petit jardin de trottoir. Un bout de rêve en promontoire.

    Palette 3.jpg

    Mille fois moins encombrant qu'un pot. Et carrément franchement beau.

    Palette 2.jpg

    J'adopte !

    Et j'adopte aussi la traduction française

    (Merci qui ? Merci Bertrand !)

  • cicatrices

    Il est de ces petites choses, qui, quand on les croise, retiennent le regard, attirent l'oeil, aiguisent la curiosité.

    Il y a quelques temps, je suis allée chiner. Rien que de très courant chez dame nain, pour qui la chine est un art, voire un sport. Une addiction ? Hummm... Non, quand même, mais pas loin.

    Et là, échouée sur le bord d'un camion. Maltraitée, usée, mitée, reconvertie en sac d'emballage.

    Un vilaine petite chose, machurée, tâchée. Un de ces trésors qui font penser aux minots d'avant-guerre, aux joues salies, hargneuses, rebondies. La chemise usée, reprisée, l'oeil entre défi et pétillement. Au "si j'aurais su, j'aurais pas venu" du petit Gibus de la guerre des boutons.

    Un je ne sais quoi aussi d'Ernest et Célestine, de tendresse, de longues heures de patience penché sur l'aiguille, de feu de bois, de bougies, de semi-obsurité.

    Ernest et Célestine.jpg

    Entre plaid et boutis.

    2011-08 courtepointe .jpg

    Voilà mon machuré.

    2011-08 courtepointe (1).jpg

    Mon tout bouilli.

    2011-08 courtepointe (2).jpg

    Mon tout sali

    2011-08 Courtepointe (7).jpg

    Le monsieur du camion me l'a laissé.

    Alors je l'ai adopté. Je ne pouvais pas ne pas l'emporter.

    Je suis repartie avec, sous le bras, cette chose blessée, travaillée, meurtrie ; avec l'impression d'avoir trouvé un trésor.

    cartier-bresson01.jpg

    Et puis j'ai sorti l'artillerie. La lourde, pas la gentillette des années 1950, non, non. Celle de ces indiennes du XVIIIe, celle de ces toiles jubilatoires du siècle des lumières. Celles qui ont vu naître le pastel et l'indigo, les premières toiles de Nîmes, devenues "denim".

    2011-08 courtepointe (3).jpg

    Quelques bouts de trésors plus que centenaires précieusement conservés, au cas où.

    Au cas où il faudrait redonner un peu d'âme, retravailler la chose, repriser, pour re-priser. Re-donner à voir, à aimer et à croire.

    Que même le plus galeux des petits chiens de chine peut, avec un peu d'amour et d'attention, retrouver son lustre et déclencher des passions.

    2011-08 courtepointe (4).jpg

    Je commence tout juste à cicatriser la chose...

  • Drôle de dame n°3

    Vous vous souvenez de mes drôles de dames ? Trois chemises trouvées dans un panier de vide-grenier, trois beaux imprimés.

    2010-07 Chemises récup 1.jpg

    Et puis mon petit syndrome de Mâm'Sca'lett, où l'art de faire du neuf avec du vieux... Voire avec du neuf, car deux des belles dames ci-dessus n'avaient jamais vu la queue du bout d'une lessive...

    Madame petit pois fut la première à trouver le chemin de ma machine (à coudre ! Celle à laver vint après...). Puis de la commode de miss Poupette.

    2010-07 Chemises récup 4.jpg

    Puis vint au tour de la dame rose, qui, cela va sans dire, méritait un Oscar (et un livre admirable, au passage).

    2010-07 Chemise récup rose 2.jpg

    Restait un bout de forêt, de celles qui vous font penser à Rome et au Palatin, à ces vertes découpes sur le ciel romain, de celles qui appellent les ocres de l'Apennin. Un petit bout d'Italie à qui j'avais promis un peu de fantaisie.

    Mais l'affaire restait encore à faire. La belle se languissait, sagement découpée dans un coin de mon panier.

    Jusqu'à cet après-midi ! Allez, il pleut, le temps est gris, alors soyons fous, partons en Italie !

    2010-10-30 Chemise aux pins.jpg

    Et voilà mon petit brin de fantaisie ! Un patron déjà testé, mais cette fois-ci agrémenté. La belle a quitté son panier, et voilà un Palatin rondement mené !

    Et Poupette ? Telle un petit faon dans la forêt, elle biche...

    *******

    Bon, et puis il va peut-être falloir que je revois mes classiques moi... Parce que figurez vous que cet après-midi, je cousais en regardant "La mélodie du Bonheur". Ben oui, je ne l'avais jamais vu... Et bien dans cette page d'antologie, Maria, ce n'est pas UNE robe qu'elle taille dans les rideaux de sa chambre, mais SEPT costumes pour les petits de la maison, version filles ET garçons.

    Là, Mâm' Sca'lett est quand même battue à plates coutures, si j'ose dire... Alors Scarlett versus Maria, mon coeur balance... Quant à choisir entre Rhett Butler et Georg Ritter von Trapp, l'affaire se corse !

  • Il me va comme un gant !

    Et pour cause... C'en est un !

    Le Mâm' Sca'lett du gant, vous connaissez ? Après le doudou chaussette, une idée qui fait un pied de nez aux mitaines enrhumées !

    Gant 1.jpg

    Nonnn... Regardez comme il est adorable ce doudou aux doigts de fée !

    Gant 2.jpg

    Une idée à croquer, née sous les doigts agiles de Miyako Kanamori.

    Gant 3.jpg

    Où comment recycler tout en douceur l'ultime gant de Poupette, gardé dans l'hypothétique espoir d'un retour de son jumeau...

    Gant 4.jpg

    Et de vos mains agiles rendre vie à cet esseulé.

    Gant 5.jpg

     Un doudou doigts doux. 

    ***

    ***Nain.de.Jardin***

  • Quand l'inspiration va !

    Tout va !

    Figurez vous qu'hier matin, je suis allée faire le marché.

    Bon, rien de bien extraordinaire à cela. Mais sur ce marché là, il y a aussi plein de vendeurs de vêtements neufs à tout petits prix.

    Super ! J'ai pris 4 petits trucs pour ma Poupette, le tout pour la modique somme de 10 euros, dont ce petit chemisier en taille 12 ans... 

    2010-08 Transformation chemisier.jpg

    Mais enfin, dame nain, prendre une chemise à smocks en taille 12 ans pour une miss Poupette qui en a 3, était-ce bien raisonnable ?

    Parce que les smocks, c'est pas comme le whisky, après neuf ans d'âge, c'est sans doute pas terrible côté "petits élastiques là". Et puis allez savoir, lorsque ma Poupette jolie aura 12 ans, acceptera t'elle de mettre les vieux trucs achetés pas sa maman 9 ans auparavant ?

    Bon, je vous promène un peu là... Parce que si j'ai acheté une petite chemise à smocks taille 12 ans pour mon Poupinou joli, c'était parce que j'avais une petite idée derrière la tête ! Et pas dans le registre des conserves !

    Bon, je pensais vous faire un petit tuto sur la transformation de la chose. Mais le tissu, comme vous pouvez le constater, côté photogénie, c'est pas ça ! Si, si, il est ravissant, tout fin, mais une fois pris en photo, il est, comment dire ? Légèrement entêtant !

    Alors je ne vous en impose pas trop de clichés, juste quelques uns...

    2010-08 Transformation chemisier (1).JPG

    Après avoir tendu le tissu, j'ai tout d'abord enlevé le col et découpé l'encolure pour la transformer en carré.

    2010-08 Transformation chemisier (2).jpg

    Ensuite j'ai utilisé le col décousu pour faire la parmenture intérieure.

    2010-08 Transformation chemisier (3).jpg

    Et hop ! Ça rend bien, même côté jardin !

    2010-08 Transformation chemisier (4).jpg

    Deux petits élastiques pour resserrer le bord des manches, et voilà !

    Bon, je vous le concède, on ne voit pas grand chose sur la photo, mais, il faudra me croire sur paroles, le rendu est vraiment sympa ! Un peu comme les petites robes quaker, très larges au niveau des hanches.

    Et une Sca'lett, une !!! 

    ********* 

    Bon, et puis, pour ne pas vous laisser sur cette impression rétinienne quelque peu saturée, une autre petite création du jour...

    Alors voilà, au cours de mes petites promenades, j'ai trouvé cette magnifique petite tunique sur le très joli blog de "fait par maman". Et je suis tombée en pâmoison devant les petits plis du devant, et la patte de boutonnage... On est peu de chose parfois...

    Fait par maman.jpg

    Je l'es ai tellement aimés ces petits détails, que ni une, ni deux, je les ai appliqué à une petite création maison. Toujours mon "patron bécasson" de tunique, mis au point depuis un petit moment, et une improvisation pour la transformer en robe de printemps pour Miss Poupette.

    2010-08 Robe à fleurs.jpg

    Et voilà mon interprétation à moi !

    2010-08 Robe à fleurs (1).jpg

    Une variation autour des plis et patte.

    2010-08 Robe à fleurs (2).jpg

    Un drap Vintage 1960 tout doux, un ancien petit bouton en nacre.

    2010-08 Robe à fleurs (3).jpg

    Et j'ai refais les mêmes plis dans le dos et sur les épaules ! (Ben oui, sinon, c'est pas drôle !)

    Quand l'inspiration va, tout va !

  • Drôle de dames n°2

    Aujourd'hui, j'ai règlé le sort de ma drôle de dame n°2...

    Vous vous souvenez de ces trois belles dames aux motifs joyeux, colorés, aux tissus vaporeux et aériens. De ces merveilles aux tailles fines, et à la mousseline légère.

    2010-07 Chemises récup 1.jpg

    Les pois furent pour la semaine dernière, cette semaine, ce fut au tour de la dame rose...

    La belle fut découpée, libérée de son col, et de ses pinces un peu guindées.

    2010-07 Chemise récup rose 1.jpg

    Un patron bécasson maison. Une base toujours similaire et des improvisations au fil de mes envies. Ici, j'ai découpé mes parmentures dans la partie haute de la chemise. Et puis je me suis dis que si je me servais de la découpe d'origine des emmanchures, ça pourrait être rigolo. Cela me permettais d'utiliser le maximum de tissu possible (ben oui, Miss Poupette grandit, les tuniques en mouchoirs, par exemple, c'est encore possible, mais il faut en trouver des grands maintenant !) Aller, j'essaye.

    Au passage, oui, oui, vous aurez reconnu mon petit mouton piqueur et son copain le peson du XVIIIe. Des vrais larrons en foire ces deux là !

    Et voilà la nouvelle venue ! 

    2010-07 Chemise récup rose 2.jpg

    Ma petite dame rose a été transformée cette fois-ci en robette, ou tunique longue.

    2010-07 Chemise récup rose 3.jpg

    Et comme j'ai réutilisé le dessin des emmanchures de la chemise d'origine, les manches sont plus larges, et n'ont pas de petits frous-frous sur le dessus ; qu'à cela ne tienne, je me suis rattrapée sur le bord de manches !

    Bon, je reste dans ma Sca'lett attitude, mais ça me plaît bien !!!

    *****************

    Ste Anne.jpg

    Et puis, et puis, je ne pouvais finir ce petit mot sans un immense MERCI. Hier, j'ai eu une belle belle belle Sainte Anne, pleine de petites pensées et de mots gentils...

    Ce fut doux, grâce à vous.

  • Bijoux

    Aujourd'hui, une petite balade dans l'univers poétique de Jo Pond...

    Où comment transformer de tous petits objets du quotidien en de magnifiques bijoux.

    Jo Pond 5.jpg

    Comme autant de petites histoires glanées au fil du temps.

    Jo Pond.jpg

    Comme de tous petits cabinets de curiosités à porter avec soi.

    Jo Pond 3.jpg

    Et lorsque le bouton pression se transforme en petit objet mémorial, moi je jubile !

    Jo Pond 4.jpg

    Je trouve ça beau, tout simplement...

  • Vox Populi

    Un joli titre pour une belle histoire.

    Vox populi 1.jpg

    Une jeune maman qui arrête son activité pour s'occuper de ses petits, des doigts qui fourmillent, une économie raisonnée qui conduit à chercher l'inspiration dans ses placards.

    Vox populi 2.jpg

    Et voilà que naissent de ces mains de mère de très très beaux univers.

    Vox populi 4.jpg

    Vox Populi, ce sont de magnifiques objets, uniques, chargés d'histoires et d'Histoire, imparfaits et pourtant si beaux...

    Vox populi 3.jpg

    Un peu comme des enfants non ?

  • Lumières culinaires

    Dans la suite de mes petits papiers sur la récupération des objets de cuisine, voilà la grande prêtresse des chandeliers...

    Madeleine Boulesteix.jpg

    Une petite visite dans l'univers de Madeleine Boulesteix, et tout s'éclaire...

    Madeleine Boulesteix 2.jpg

    De superbes objets, à première vue plutôt classiques, mais qui prennent un tout autre sens lorsqu'on les regarde de plus près...

    Madeleine Boulesteix 3.jpg

    Pendeloques cuillères, supports moules à gâteaux, breloques boules à thé, coupelles tasses...

    Madeleine Boulesteix 5.jpg

    Les verres à pieds se transforment en autant de pampilles cristallines.

    Madeleine Boulesteix 4.jpg

    Où comment pelles à gâteaux et autres coupes à fruits s'illuminent sous les doigts de cette artiste de la récupération...

    Belle et lumineuse journée à tous ! 

  • Théo-écologie

    Temple en bouteilles plastique 3.jpg

    L'art de la récupération donne parfois de bien curieux résultats !

    Temple en bouteilles plastique 5.jpg

    C'est en Thaïlande, et c'est surprenant...

    Temple en bouteilles plastique 4.jpg

    Un temple boudhiste, construit exclusivement en bouteilles de bières ! La légende (ou la réalité ?) voudrait qu'il y en ait un million !

    Temple en bouteilles plastique 2.jpg

    Boire ou construire ou l'art de la théo-écologie !

  • Gastronome illuminé !

    Dans le domaine de la récupération, certaines idées sont vraiment lumineuses !

    Gilles Eichenbaum 1.jpg

    Aujourd'hui, je vous emmène dans l'univers illuminé de Gilles Eichenbaum.

    Gilles Eichenbaum 5.jpg

    De beaux objets de cuisine anciens, reconvertis en superbes lustres, veilleuses, lampes de chevet ou autres liseuses.

    Gilles Eichenbaum 6.jpg

    De belles lumières, très douces.

    Gilles Eichenbaum 4.jpg

    Je trouve ces objets magiques !

    Gilles Eichenbaum 2.jpg

    Le génie de la lampe...

  • Embouteillage !

    Aujourd'hui, petit message sur un objet très anodin de notre quotidien.

    Les bouteilles en plastique...

    bouteille%20plastique.jpg

    Bon, esthétiquement et écologiquement, avouons-le, rien de bien folichon ! 

    Sauf que...

    MichelleBrand1.jpg

    Lorsque des artistes comme Michelle Brand se penchent sur ce bien vilain objet, le vilain petit canard se transforme alors en beau cygne... 

    MichelleBrand2.jpg

    Regardez... Oui, oui, ce sont des fonds de bouteille !

    MichelleBrand3.jpg

    Et c'est beau !

    MichelleBrand4.jpg

    Comme quoi, il ne faut jamais jurer de rien ! Surtout lorsque le génie artistique passe par là !