Une autre vision du monde...

  • Retour sur image...

    Un titre sans doute quelque peu prémonitoire...

    Dans les jours qui viennent, ce petit blog va déménager. Non sans regret, on était plutôt bien jusque là chez Marie Claire Idées.

    Mais comment dire ? Si un blog, ça s'entretient, une plateforme, ça s'adapte.

    Je n'ai jamais pu vous répondre en direct, et cela me navre depuis longtemps. Je ne peux envoyer qu'une newsletter par 24 heures, à la minute près. Les compteurs sautent régulièrement. Et depuis quelques temps, je ne peux même plus répondre à vos messages, ils ne me sont plus transmis.

    Alors je pars...

    D'ici quelques jours, je mettrai ma nouvelle adresse en ligne, d'ici là, on se contentera du peu que l'on a...

    Allez, on fait un petit retour sur image ?

    Dear Photograph 5.jpg

    Non point pour mon blog à moi, aucune tristesse, il ne s'éteint pas...

    On va juste faire une petit tour dans un lieu où l'image est magie.

     DEAR PHOTOGRAPH

    Dear Photograph 1.jpg

    Un lieu où chacun peu apporter sa pierre à l'édifice.

    Dear Photograph 3.jpg

    Transmettre au delà du temps.

    Dear Photograph 4.jpg

    Conserver ces souvenirs qui nous sont si chers.

    Ces instants volés au temps, aux lieux, aux atmosphères.

    Photographie

    Conserver les petits bonheurs, reprendre le fil des heures.

    Dear Photograph 2.jpg

    Aller, on y va ?

  • Petits papiers, ou comment étaler sa vie de bourreau

    Tout a sans doute commencé comme ça...


    Et puis, les inventions aidant, les supports ont changé.

    De A4, le papier s'est fait plus petit.


    Les années ont passé, l'histoire d'amour a évolué, et puis la guerre est née.

    Mais est-ce vraiment une guerre ?

    post-it 4.jpg

    Plutôt un signe de raliement.

    Post-it 5.jpg

    Une envie, au delà du management...

    Post-it 3.jpg

    Histoire de passer outre la vie de bourreau.

    Post-it 6.jpg 

    C'est laid ? Ouais.

    Post-it 1.jpg

    Mais ça me plaît !

  • 3,2,1 Bouclez !

    Connaissez vous les mots valises ? Les "portmanteauword" chers à Lewis Caroll.

    Un doux mélange, une salade de mots, et des définitions qui enrichissent.

    Quelques exemples :

    • adoléchiant : jeune personne au mauvais caractère
    • cerf-les-fesses : cervidé plutôt trouillard
    • chirurchien : celui qui chasse la lapindicite
    • homarylinmonroe : crustacé que certains aiment chaud
    • merdaille : une médaille dont le peu de valeur en fait un objet absolument quelconque
    • merdiateur : homme de médias faisant n'importe quoi
    • milichien : chien policier
    • poustache : moustache ayant poussé
    • primaturé : singe né avant terme
    • brugnole : brûler des bagnoles

    Rien à voir cependant avec la xyloglossie (ou langue de bois, en grec ancien), langage jubilatoire à la contraction rigolarde. Où comment reprendre nos racines pour créer de nouveaux arbres :

    • capillotracté : tiré par les cheveux.
    • colombophile : fan d'inspecteur américain à imper mastic, cigare et peugeot croulante
    • hyperthyrrhoïdien des Alpes : crétin
    • intraoculodigitalie : action de se fourrer de doigt dans l'oeil
    • Laetitiacata : de laetitia (joie) et cata (en bas), désigne un "mobilier" municipal de la République Française dont le haut a de quoi réjouir au moins la partie masculine de la population.
    • nanipabullophile : amateur de nain de jardin à brouette

    Celui-là était pour moi..

    Bon, et en objets, les mélanges, ça peut donner quoi ?

    Etagère valise 1.jpg

    Des étagères valises ?

    Etagères valise.jpg

    De merveilleuses empilations.

    Etagère valise 2.jpg

    De sublimes décorations.

    Aller, et pour ceux pour qui les valises, c'est du concret, du coffre à remplir, de la masse à traîner, du voyageur qui transpire et du vacancier bronzé...

    Courage !

  • Cogito Lego sum

    Lorsque je vois mon petit gars de 6 ans construire à tour de bras usines, éoliennes, moulins et autres mécanismes à hélices, je suis fière "comme un bar tabac", comme dirait l'autre.

    Ok, ma phrase est un peu bécasse...

    Il est évident que mon petit lapin ne pratique pas encore l'architecture en chambre, ne stocke pas les tuiles canal sous son lit et ne gâche pas du mortier dans le lavabo de la salle de bain.

    En revanche, il légote sec, il bricotte, empile, structure. L'incisive de sortie, histoire, malgré mes recommandations dentaires, de décapsuler mini truc et chose à engrenage. Petits doigts ancrés sur les briques, l'imagination marche au galop.

    Je ramène parfois de mes vide-greniers de nouvelles boites, histoire d'amplifier le stock, de multiplier les expériences. C'est qu'il faut le nourrir ce petit gars là...

    Alors quand j'ai vu les dernières créations du roi du plastique, j'ai un peu bondi !

    Du pur intello. Du qui fait plaisir à mon âme architecte.

    Du truc qui vous fait cogiter sur les formes, et jouer en cultivant ses généralités.

    Ca le fait non, dans une cour d'école, un petit minou qui vous sort d'un coup d'un seul "super, ce soir, je finis mon Franck Lloyd Wright "?

    Rien à faire, ça vous pose un lapinou.

    C'est chez LEGO, c'est intelligent, et c'est beau.

  • Lectures

    Alors, une fois n'est pas coutume, parlons un peu lecture...

    Non pas que je ne lis pas, je vis quasiment dans une bibliothèque...

    Mais le temps manque, hélas, pour lire ET commenter.

    Sauf que là...

    Y'a injustice. Y'a problème. Y'a maldonne !

    Je dois sortir mon bâton de pélerin du livre mal jugé, de la mauvaise case, du truc mal rangé.

    Bon, j'imagine que tout comme moi, vous avez lu le "Da Vinci Code" de Dan Brown ?

    Une belle intrigue, un rythme haletant, mais un fin plutôt youp la boom, assez peu crédible faut dire. Tirée par les cheveux, comme dirait Marie-Madeleine. Et depuis, sur les traces du bouquin, un culte, une adoration...Bon.

    Dans la foulée du Da Vinci, les éditeurs ont sorti de leurs placards toutes sortes de romans historico-ésoterico-policier dont j'avoue, je suis assez friande !

    Assez peu tiennent la route quand même, il faut le dire. Quelques uns tirent leur épingle du jeu néanmoins.

    Jusqu'à il y a 1 mois.

    Date funeste, où, me promenant dans les allées d'un Emmaüs embouquiné, je sortis à tout hasard, du haut d'un placard, un bouquin à "couverture à chier", mais dont le titre m'attira l'oeil.

    James Rollins 2.jpg

    Je vous explique.

    Le bouquin "à couverture à chier", c'est le livre à qui on a donné une couverture qui pourrait aller à n'importe qui. Un truc ésotérique, avec des couleurs criardes, hérité, il faut le dire, des goûts parfois cabinesques de nos amis américains, dont les éditeurs français affublent maintenant toute chose à lire classée dans les "passera pas l'hiver". De la littérature pour jeun's à vocation médiévalo-chevaleresque à la saga australienne à famille maudite, et vas-y que je te colle une couverture bariolée, maquillée comme une voiture volée. Faut croire que le multicolore fait vendre...

    Bref, depuis quelques années, pour séparer le bon grain de l'ivraie, la couverture ne sert plus à rien.

    Qui sait ? Maintenant, sous le criard, peut se cacher un Barbara Cartland remasteurisé ou un thriller à frissonner. Au choix, comme les bonbecs d'Harry Potter, ou la boite de chocolat de Forest Gump on ne sait jamais ce sur quoi on va tomber...

     Je pris donc l'objet, attirée par le titre, et le tendis à mon cher et tendre, en lui disant "tiens, ça pourrait être pas mal...". Point de scrupules pour les sous, à 50 centimes l'ouvrage, on peut jouer les critiques littéraires aux petits pieds sans avoir la pointure...

    Mon amoureux lu la chose à vitesse TGV, et d'un air canaille me tendit l'objet : "tu vas voir"...

    Ahhh, j'ai vu ! J'ai lu, hypnotisée, embarquée, pourchassée, tétanisée.

    OUF !

    Dan Brown, à côté, c'est de la roupie de sansonnet, du pipi de chat, du pas croyable et du juste crédible.

    Du coup, j'ai foncé chez mon libraire (le vrai, pas le monsieur de la récup), et j'ai commandé deux autres opus du même auteur.

    James Rollins 1.jpg

    Encore deux belles couvertures immondes.

    James Rollins 3.jpg

    J'en sors tout juste.

    Essouflée, haletante, interloquée, questionnée.

    Les intrigues sont bien menées, les personnages cadrés, l'action incroyable. Et surtout, l'histoire en est crédible. Basée sur des faits historiques, des recherches scientifiques. On ressort de ces livres là comme sortis de space mountain, faut un peu de temps pour s'en remettre !

    Alors bon, la psychologie des personnages y est minimaliste et on y tue à tour de bras. Aucune subtilité de ce côté là.

    Mais côté intrigue et action, c'est de la balle ! Chaque livre est un James Bond, un Indiana Jones, un film en puissance.

    Alors si il vous reste quelques jours de vacances, avec l'envie de plonger dans une intrigue à faire oublier la rentrée, courrez acheter ces livres à couvertures à chier.

    Il y a parfois des trésors sous le laid !

  • Timelapse-Colapse

    Lorsque de la magie d'un appareil photo naissent les lumières de la ville, le poétiquement beau s'insille...

    LA Light from Colin Rich on Vimeo.

    A voir EN GRAND

    Pour se sentir parfois si petits...

    A Day in California from Ryan Killackey on Vimeo.

    Timelapse - The City Limits from Dominic on Vimeo

    Bons voyages ! 

  • Jean Sonnet

    Pas de la roupie non...

    artiste, cabinet de curiosités

    De la roupie ? Sans son nez ?

    artiste, cabinet de curiosités

    Non, non, reprenons.

    artiste, cabinet de curiosités

    Parce que l'idée est belle, oui mademoiselle.

    artiste, cabinet de curiosités

    Une planche à laver (ou un tiroir, allez savoir).

    artiste, cabinet de curiosités

    Et puis de la curiosité, plein plein. Et des petits riens.

    artiste, cabinet de curiosités

    Pour un résultat plein, beau, imaginatif.

    Et de la poésie, rien de fictif.

    artiste, cabinet de curiosités

    Les objets y sont à la fête, en fait.

    artiste, cabinet de curiosités

    Bien loin la roupie ce Jean Sonnet...

  • Cultivons notre jardin

    Où comment culture rime avec... Culture.

    Wouarf ! Elle est bien bonne celle-là. Elle vaut bien la fameuse contrepèterie "il fait beau et chaud" non ?

    Bon, euh, revenons à la culture, ou plutôt AUX cultures.

    Les deux se lient. Ou se lisent.

    Gardenkultur 2.jpg

    Lorsque de vieux bouquins peuvent naîtrent de nouveaux quatrains.

    gartenkultur 4.jpg

    D'anciens Larousses naîtrent de jeunes pousses.

    gartenkultur 5.jpg

    De sublimes vers, de petits bourgeons verts.

    Gardenkultur.jpg

    De vieux auteurs imbus, de tous petits cactus.

    Gardenkultur 3.jpg

    Aux arbres citoyens ! A vos livres, au jardin !

    GARTENKULTUR

  • Lorsque les garçons se mettent à la couture...

    Et bien ça peut juste être sublime.

    Luke Haynes 1.jpg

    Parce que, rien à faire, le regard n'est pas le même.

    Luke Haynes 2.jpg

    Et l'abordage technique non plus.

    Luke Haynes 3.jpg

    Luke Haynes

    Avoir ? A voir. Absolument.

  • Paris, Paris

    J'aime ce Paris de lumière

    De petits matins clairs

    Ou comment de grand parc solitaire et glacé

    La ville se tranforme en amoureuse aux ciels pressés.

    Le Flâneur, par Luke Shepard

    A voir en plein écran, et avec le son.

  • Ephémères...

    De la folie des hommes naissent parfois de belles chimères.

    English Russia Abkhazia 1.jpg

    Des lieux hantés par les fantômes du passé.

    English Russia Abkhazia 3.jpg

    A la fois calme, tranquille et perturbé,

    English Russia Abkhazia 2.jpg

    le temps s'accroche à ces édifices gravés dans l'éphémère.

    English Russia Abkhazia 5.jpg

    Ouverts tels des belvédères sur le spectacle de l'abandon,

    English Russia Abkhazia 6.jpg

    Le temps y creuse une brèche, un pont.

    English Russia

  • Sans aucun complexe...

    Envie de compliqué ce matin

    ***

    De projections créatives complexes.

    James Michael Starr.jpg

    De frustrations artistiques.

    James Michael Starr 3.jpg

    De logiques perplexes.

    James Michael Starr 2.jpg

    De performances techniques.

    James Michael Starr 4.jpg

    Besoin de clarifier le coeur des préocupations.

    James Michael Starr 1.jpg

    Pérégriner. Péleriner.

    James Michael Starr 5.jpg

    Et continuer.

    ***

    Oeuvres de James Michael Starr

  • Plus c'est long, plus c'est bon.

    Mais où tu vas là, dame nain ? Après l'Oikéma d'hier, c'est du grand nain "portequoi" !

    Meuhhh non...

    C'est juste qu'à l'identique de dimanche dernier, je n'ai pu choisir les clichés.

    Don Freeman 19.jpg

    J'ai pris tout ce que j'aimais.

    Don Freeman 17.jpg

    Eu envie de vous faire tout partager.

    Don Freeman 15.jpg

    Des visions d'ateliers aux cabinets de curiosités.

    Don Freeman 5.jpg

    L'art y vit dans un fouillis travaillé.

    Don Freeman 20.jpg

    L'artiste s'y prolonge, jusqu'à la table du dîner.

    Don Freeman 7.jpg

    Le design y cotoie le grand style.

    Don Freeman 4.jpg

    L'art accompagne la manière.

    Don Freeman 12.jpg

    Le jeu des formes et des matières.

    Don Freeman 13.jpg

    L'architecture s'y épanouit, à l'identique des bouquets échevelés.

    Don Freeman 14.jpg

    Des pivoines alanguies aux parquets lissés.

    Don Freeman 9.jpg

    Une forme de classicisme, une part d'atelier.

    Don Freeman 8.jpg

    Des bronzes antiques aux passions d'horloger.

    Don Freeman 10.jpg

    Juste un coup d'oeil, une vision.

    Don Freeman 3.jpg

    L'art de saisir le temps, de sublimer les maisons.

    Don Freeman 2.jpg

    Ce bel oeil s'appelle DON FREEMAN...

  • Biomorphisme

    Ouh là là, mais dame nain, qu'est ce que tu racontes ce matin ?

    Le biomorphisme, où l'art de s'inspirer de la nature pour édifier, construire, concevoir...

    L'idée n'est pas neuve, Claude-Nicolas Ledoux, mon bien-aimé architecte, avait, au XVIIIe siècle, sur l'Oïkéma, déjà projeté quelques idées !

    Oikema_-_Projet_de_maison_de_plaisir_-_Elevation.jpg

    L'oikéma, ou autrement dit "la maison des plaisirs".

    Oikema_-_Projet_de_maison_de_plaisir_-_Plan.jpg

    Mais qu'est ce donc là ! Ah, cachez moi ce plan que je ne saurais voir !

    N'empèche, il était sioux ce plan là. Les messieurs entraient par le bas, accueillis dans les salons sur les côtés. Les dames venaient les chercher, et les amenaient dans leurs chambres placés sur les côtés, et une fois l'affaire faire, ces messieurs repartaient par le bout...

    Bon, jetons un voile pudique sur cette architecture utopique...

    Revenons à nos moutons, à la nature et à ses inspirations.

    Alors, alors, qu'est-ce donc que cela par exemple, hein ?

    Eolienne 1.jpg

    Un lampadaire jeunes gens, et une éolienne !

    Eolienne 2.jpg

    Et au pied de ce lampadaire florifère, que met-on ?

    Eolienne + banc 1.jpg

     Un banc ?

    Eolienne + banc 2.jpg

    Ou un champignon ?

    Eolienne + banc 3.jpg

    Un peu des deux mon capitaine...

  • Le bois est au suédois ce que la pierre est à l'Angleterre...

    Les archéologues sont parfois des gens compliqués...

    Stonehenge.jpg

    Connaissez-vous Stonehenge ?

    Si, si, vous savez, ce monument mégalithique situé en Angleterre.

    stonehenge 2.jpg

    Des cercles encastrés, des pierres grises, des bleues, des cercles et des fers à cheval, le soleil du solstice qui joue à cache-cache dedans. Et puis des druides, un certain magnétisme, voir un magnétisme certain.

    Un bel objet de Land Art aussi...

    Des générations d'archéologues se sont penchés sur les épineuses problématiques posées par ces cercles énigmatiques : la manière d'en élever les pierres, le transport de ces dernières, de la technique au thérapeutique... 

    Jusqu'à aujourd'hui.

    Parce que là, il faut le reconnaître, il reste UNE possibilité qui n'avait à ce jour pas encore été développée par les chercheurs...

    ikea-cartoon-instruction-manual.jpg

    Et si les suédois étaient passés par là ?

    ikea-design-build-comic.jpg

    Et si la tribu des Zikéa avait abordé les côtes de l'Angleterre ?

    ikea-comic-stonehenge-plans.jpg 

    Stonehenge aurait-il à voir avec ces valeureux constructeurs de Drakkar ?

    ikea-stonehedge-construction-humor.jpg

    Va savoir !

    Justin Pollard

    Via Dornob

  • Dusty Dancing

    Déco, design

    Il est de ces lieux où lorsqu'on y pose un pied, glisse un oeil ou jette une main, et bien c'est la fin.

    Dusty Deco 1.jpg

    On passe de merveilles en merveilles, on s'esbaudit.

    Déco, design

    On aimerait quitter cet air de ravi.

    Déco, design 

    Mais on ne peut pas...

    Déco, design

    Alors, on se laisse glisser, pas à pas.

    Déco, design

    L'inspiration y croise l'esthétique.

    Déco, design

    La poésie y cottoye le magique.

    Déco, design

    On aimerait choisir des photos.

    Déco, design

    Impossible, tout y est beau.

    Déco, design

    On décide alors de faire un post au kilomètre.

    Déco, design

    Un truc super long, histoire de pouvoir tout y mettre.

    Déco, design

    Presque 20 clichés, je n'ai pas su choisir.

    Déco, design

    A force de papillonner dans ce champs des désirs.

    Déco, design

    Bon, je sais, ce truc interminable. Etait-ce bien raisonnable ?

    Déco, design

    Non, mais on s'en moque.

    Bon, et puis, il faut le savoir.

    Il y en a encore autant dans les tiroirs...

    Chez DUSTY DECO, chez qui tout est beau.

    Bon week-end à vous !

    Anne

  • Ensemble, c'est tout...

    Parce qu'il n'est jamais trop tard...

    A voir en mettant le son cette fois-ci ! Et en plein écran (la petite touche en bas à droite de la video).

    C'est parti ?

    YEEEEESSSSS ! LET'S GO !

    Celle là est pour toi Kate  !

     

    Encore une autre ? ALLLEEEEZ !

    Et puis parce que tout cela fait du bien, parce qu'il n'y a rien de meilleur que le partage, parce que j'en frissonne encore et encore...

     Alleluia !

    Belle journée à toutes et à tous.

    Ensemble.

  • Zéro + zéro =

    La tête à qui ?

    Origami 2.jpg

    Au pic, au cap, à l'édicule ?

    Origami 7.jpg

    Au chef d'une précieuse ridicule ?

    Origami 3.jpg

    Autant porter le chapeau.

    Origami 5.jpg

    Assumer la prise sur le fait.

    Origami 1.jpg

    L'avoir à l'envers et la porter haut.

    Origami 4.jpg

    Sans pour autant se prendre la tête...

    Origami 6.jpg

    A TOTAUX !

    Qui sait combien il y a de sous ci-dessus ?

  • De l'art du flou

    Aujourd'hui, un coup de coeur flouté...

    Raewillow's Flickr 2.jpg

    Des photogaphies lumineuses et nostalgiques.

    Raewillow's Flickr 5.jpg

    Où le flou est décliné comme une thématique poétique.

    Raewillow's Flickr 4.jpg

    Un art en demi-teinte.

    Raewillow's Flickr 1.jpg

    Comme une promenade solitaire et ensoleillée.

    Raewillow's Flickr 3.jpg

    Intemporelle. Floutée.

    Raewillow's Flickr 6.jpg

    Raewillow, ou l'art du flou.

  • Week-end à Rome...

    Il y a entre Rome et moi un truc, un je ne sais quoi...

    Carnet de voyage. Rome Laurent maffre 3.jpg

    Des ciels habités, des couleurs des senteurs.

    Carnet de voyage. Rome Laurent maffre 4.jpg

    J'y aime ses grands pins, ses petites rues fraîches du matin.

    Carnet de voyage. Rome Laurent maffre 5.jpg

    Les tramezzini dégustés sur une pierre antique, la pizzeria près du jardin botanique.

    Carnet de voyage. Rome Laurent maffre.jpg

    Les granités de tazza d'oro, le capuccino de San Eustachio.

    Carnet de voyage. Rome Laurent maffre 2.jpg

    Les marchés, les fontaines, les places animés.

    Une âme...

    Carnets de voyages de Laurent Maffre

  • Tiroirs, mémoires

    Fumiko Nozawa et moi avons un point commun. Un amour immodéré des tiroirs...

    Fumiko Nozawa 1.jpg

    Je ne sais d'où ça vient, un ancêtre à mémoires ?

    Fumiko Nozawa 2.jpg

    Un collectionneur acharné ? Un conserveteur attentionné ?

    Fumiko Nozawa 3.jpg

    Un collecteur de papiers ? Un administrateur zélé ?

    Fumiko Nozawa 4.jpg

    Une pie peut-être ? Mais qui donc y avait-il parmi mes ancêtres ?

    Fumiko Nozawa 5.jpg

    Sur cet arbre généalogique à part, un cousin peut-être, des liens artistiques au moins, une part commune d'amour de la curiosité.

     Le divin Divan fumoir bohémien de Florizel.

    Le divan.jpg

    Un de mes chouchous, un bijou, une perle, un trésor...

  • Du vert à l'envers

    On continue dans les envies printanières ?

    Les envies de peties pousses tendres, de saveurs nouvelles, de croquant, de frais.

    Bon, mwouaiiiis... Nous sommes juste fin novembre. Ah !

    Alors, alors, comment faire ?

    Une serre ? Non, pas la place dehors. Des plantes en pot ? Oui, bonne idée. Dans la maison ? Encore mieux. Dans la cuisine ? Ouh, là, on n'y pense pas, plus une place de libre dans cet endroit là !

    Mais si, mais, si, il suffit de penser la tête en bas !

    BOSKKE-3.jpg

    La tête en bas ?

    BOSKKE-4.jpg

    Wouwoui, du vert, à l'envers !

    BOSKKE-2.jpg

    Noooonnn ? SI !

    BOSKKE-1.jpg

    Un petit système ingénieux, et voilà la gravité... Allégée !

    BOSSKE, un bel endroit, pour l'envers !

  • Au clair de Clara

    Il est de ces lieux que la lune inspire.

    Les carnets de miss Clara 4.jpg

    Comme si un rayon s'y était perdu.

    Les carnets de miss Clara 1.jpg

    Une luminosité particulière, comme fondue, lunaire.

    Les carnets de miss Clara 2.jpg

    Un croissant rayonnant, une touche de lumière.

    Les carnets de miss Clara 3.jpg

    Clara dessine, elle a des pierres de lune au bout des doigts.

    Les carnets de miss Clara 6.jpg

    Et des petits carnets solaires et lunaires à la fois.

    Les carnets de miss Clara 5.jpg

    Et quand le soleil rencontre la lune...

    Les carnets de miss Clara 0.jpg

    L'amour est là.

    Les carnets de Miss Clara

    Je profite de ce coeur clair de Clara pour vous dire MERCI... D'être là.

  • Petits papiers

    De cet art que l'on appelle mixte naissent parfois de biens jolies poésies.kareemrizk 1.jpgDe petites douceurs pour les yeux, de belles images attendries.kareemrizk 2.jpg

    Les oiseaux y volètent, les cages y sont ouvertes.

    kareemrizk 4.jpg

    La liberté n'y est pas seulement celle du ton. On y trouve aussi de belles expressions.

    kareemrizk 3.jpg

    J'aime ces petits monde ouverts sur le coeur...

    Kareem Rizk, poéte de papier, et de belles idées.

     

  • Et j'ai crié, crié...

    SALINES ! Pour qu'elles reviennent...

    Bon, d'accord, c'est pas très fin, j'en conviens... Digne d'un samedi matin ;-D

    Bon, alors, après l'expo sur les maquettes de Ledoux, on passe aux extérieurs ? Parce qu'un fois lancés dans leurs expériences de téléphone portable / appareil photo, monsieur et madame nain, en l'occurrence, nous ; et bien nous avons continué nos expériences, côté jardins.

    Et ça donne quoi alors les objectifs usés de nos vieux Nokia sur le végétal jurassien ?

    Et bien, c'est assez exotique !

    2010-10-09 Jardins d'Arc-et-Senans (1).JPG

    Comme un instantané sur les barques de fleurs vietnamiennes.

    2010-10-09 Jardins d'Arc-et-Senans (2).JPG

    Un levé brumeux sur les hortillonnages du Nord.

    2010-10-09 Jardins d'Arc-et-Senans (3).jpg

    Un petit matin sur le potager d'Alice...

    2010-10-09 Jardins d'Arc-et-Senans (4).jpg

    Un voile pudique sur la volupté d'un dahlia...

     Et ce week-end, vous faites quoi la famille nain ? Je ne sais pas encore, mais, sûr, on oublie pas nos portables !

  • Archi...

    Il y a 15 jours...

    Monsieur et madame nain, accompagnés de leurs enfants, dans une de ces petites balades culturelles qu'ils affectionnent.

    Les minous sous le bras, et en voiture Simone ! Châteaux, jardins, grottes ou cascades. Musées, abbayes, usine de bonbons tout est bon !

    Nous voilà cette fois partis sur les routes du sel.

    Avec un arrêt OBLI-GA-TOIRE par les salines d'Arc-et-Senans. Et bien oui, madame nain a beau baigner dans les monuments, celui-là, elle ne le connaissait pas en vrai...

    La famille arrive, les enfants descendent, et là monsieur nain, catastrophé : "j'ai oublié mon appareil photo à la maison". Arghh !

    Car voyez-vous, les nains de jardin sont un peu comme celui d'Amélie Poulain, ils aiment bien ramener de belles images ; comme de petits cailloux sur leurs chemins...

    Bon, ben tant pis...

    Mais tient, au fait, dans mon téléphone portable, y'a pas un appareil photo ? Parce que là, c'est vraiment beau !

    Aller, juste une petite photo histoire de ramener un petit souvenir...

    2010-10-09 Arc-et-Senans (2).JPG

    Wouah ! Non, mais c'est dingue tout ça !

    2010-10-09 Arc-et-Senans (27).jpg

    Un objectif usé par le fond de mon sac, effet David Hamilton assuré !

    2010-10-09 Arc-et-Senans (26).jpg

    Vous connaissez les deux andouilles qui ont pris en photo TOUTES les maquettes de l'expo sur Claude-Nicolas Ledoux ?

    2010-10-09 Arc-et-Senans (7).JPG 

    "Et celle-là, t'as vu, génial, regarde l'effet ! Rhoo, trop bien, attends, je la prends de près".

    2010-10-09 Arc-et-Senans (17).JPG

    Pas de visée, pas de mise au point, juste la spontanéité du cliché.

    2010-10-09 Arc-et-Senans (24).jpg

    J'adore !

    2010-10-09 Arc-et-Senans (23).jpg

    Et en extérieur ? Ça donne quoi ?

    Je vous montre ça demain...

  • Abandonnée...

    Il est de ces lieux où l'abandon est un don...
    Fulvio Romiti.jpg
    De ces endroits où le temps est un cadeau
    Fulvio Romiti 1.jpg
    Où la mémoire joue avec les cordes de notre sensibilité.
    Fulvio Romiti 4.jpg
    Comme un souvenir en majesté.
    Fulvio Romiti 2.jpg
    Où le travail des hommes reste inscrit, comme une intaille douce.
    Fulvio Romiti 3.jpg
    Il est de ces lieux où la magie demeure...
  • Sans paroles

    Aujourd'hui, une petite perle vue sur le blog de Marie...

    Journee accross India.png

    Alors juste parce que c'est un concentré de vie.

    Juste parce qu'on se dit que ça a du être formidable,

    Juste parce qu'on se dit qu'on qu'on aurait aimé être avec eux...

    Allez voir.

    Et accrochez-vous.

  • Bon anniversaire !

    Aujourd'hui est un jour un peu particulier pour dame Boitémoi.

    Boitémoi 1.jpg

    Un jour d'anniversaire, de ceux que l'on compte par dizaine, de ceux qu'oublie pas. Bon.

    Dame Boitémoi s'appelle Véronique Caylou. Artiste au grand coeur, amoureuse des mots, tricoteuse d'histoires, créatrice de petits bonheurs.

    Boitémoi 2.jpg

    Au fil du temps au fil des mots, des petits liens se sont tissés. Les copinautes MCI, les fidèles lectrices...

    Et puis une idée, née il y a quelques semaines dans la réalité pas si virtuelle que ça de la blogosphère : celle d'une surprise à faire, d'une histoire à créer.

    Autour de l'avatar de Véronique, au doux prénom de Lucette, nous fumes donc 36.

    Lucette.jpg

    36 copinautes créatrices pour offrir à Véronique / Lucette de petits clins d'oeil poétiques et ludiques.

    Qui fut en charge de la literie de Lucette, qui fabriqua l'ordinateur, qui fit sa voiture. Où comment réunir tout un petit monde autour de l'univers si riche de cette belle artiste.

    Nous avions convenus, devenus 36 complices, d'envoyer chacune notre paquet pour qu'il arrive chez dame Boitémoi le 23 juin. Et de poster une petite note ce jour là à 05: 50...

    Alors, alors, oui, à toi, Véronique, qui passe par là :

    BON ANNIVERSAIRE !!!

    Et mon petit paquet me direz-vous ?

    Et bien il s'agissait de petites choses pour le confort de Lucette.

    2010-06 Pour la chambre de Lucette.JPG

    Un mini tapis et son pouf assorti sont allés rejoindre le lit et autre petite table de nuit !

  • Crayons japonais, où l'art de sculpter au bureau

    Aujourd'hui, une petite note entre flemmardise et précisosité.

    Entre méticulosité et dilettantisme. Entre j'menfoutsime et raffinement

    Hein ? Mais de quoi tu parles dame Nain.de.Jardin ?

    Et bien de ça :

    Crayon kikko_mini.jpg

    Mais qu'est ce que c'est que ce truc ?

    Un crayon ! Mais par n'importe quel crayon. De ceux qui sont un jour passés entre les mains de deux japonais qui s'ennuyaient au bureau...

    Crayon yokoten_mini.jpg

    Où comment remettre un peu de piment dans le pot à crayon.

    Crayon kousa.jpg

    Et les deux sculpteurs à bonne mine ont fait des émules  !

    Crayon sukashi4_mini.jpg

    Crayon sukashi4_part.jpg

    Un championnat du monde de sculpture sur crayon, une champion's league du crayon mine.

    Crayon b-joint_mini.jpg
    Crayon b-joint_part.jpg

    Les japonais ont trouvé un moyen de professionnaliser l'ennui.

    Où l'art de sculpter au bureau...

    C'est LA !

    Hou, j'en connais une qui viens de jeter un coup d'oeil rapide direction du pot à crayon des Carmouilles !